Europe de l’Est : la liberté… de mourir de froid

Brève
26/12/2012

--25° C à Moscou, jusqu'à --50° C en Sibérie : la vague de froid qui s'abat actuellement sur l'Europe de l'Est est d'une sévérité certaine. Mais les centaines de personnes retrouvées mortes en Pologne, en Ukraine et en Russie n'ont pas été tuées que par le froid : les trois quarts d'entre elles vivaient à la rue et c'est d'abord la pauvreté qui les a condamnées.

La prospérité promise par le monde capitaliste aux peuples de ces régions après la dissolution de l'URSS a un bien sinistre visage.

Les dernières brèves