Fillon nous promet des attaques tout azimut

Brève
07/05/2010

Le gouvernement annonce le gel des dépenses jusqu'en 2013, encore plus d'austérité, de postes supprimés dans la fonction publique et dans les entreprises qui en dépendent. Soit encore plus de chômage, mais en même temps plus de pression pour ceux qui ont un poste et des services encore dégradés pour la population.

Sous prétexte de ne pas se retrouver dans la situation de la Grèce, il faudrait que les travailleurs commencent déjà par se sacrifier. Il n'y a pas de raison d'accepter ça ! Comme en Grèce, c'est par une vaste mobilisation que les travailleurs peuvent répondre.

Les dernières brèves