Funérailles : le malheur des uns fait l’argent des autres

Brève
05/11/2009

Un site Internet compare les prix des obsèques, toujours coûteuses, mais parfois exorbitantes : 2543 euros à Vannes, jusqu'à 7363 euros à Paris (sans compter le monument et les fleurs). Un rapatriement peut coûter 3 800 à 9 000 euros pour l'île de La Réunion. Et puis, profitant de l'urgence voire du désarroi dans lesquels sont les familles endeuillées, les entreprises de pompes funèbres se sucrent avec de petits « extras » : une ouverture de caveau (580 à 1020 euros), des cercueils de 2 mètres pour des défunts de 1,70m, 6 poignées au lieu de 4, des majorations abusives pour transport entre communes distantes, des cercueils en bois coûteux pour la crémation, etc.

Ah, la mort est un drame, mais c'est aussi un délice !

Les dernières brèves