Hippisme : la passion du cheval et du fric

Brève
19/08/2009

Les ventes aux enchères des yearlings, ces purs sangs de 18 mois supposés détenir les mêmes qualités que leurs géniteurs champions de course, ont encore atteint des sommets à Deauville ce week-end, avec un prix moyen de 242 333 euros par tête pour une centaine d'entre eux. L'un a même été adjugé pour la bagatelle de 900 000 euros, neuf ont dépassé les 500 000 euros.

La génétique étant ce qu'elle est, c'est-à-dire une loterie, ces jeunes chevaux n'ont pas nécessairement les qualités de leurs parents. Mais c'est finalement un placement spéculatif comme un autre.

Les dernières brèves