Il ferait mieux de continuer de se taire

Brève
16/03/2009

Fillon a volé au secours du groupe Total qui, avec 14 milliards de profits, n'en supprime pas moins 555 emplois sur plusieurs sites. Pour Fillon, tout ce que Total peut décider est vertueux.

On savait que ce gouvernement n'avait pas l'intention d'intervenir dans la répartition des profits des grandes entreprises ni de les empêcher de licencier à leur guise. Il persiste et signe.

Les travailleurs de Total, et les autres, apprécieront !

Les dernières brèves