Inspirons-nous des luttes des Antilles

Brève
16/03/2009

Après la Guadeloupe, les travailleurs de la Martinique ont obtenu les 200 euros, ce qui permettra d'augmenter 60 % des salariés du secteur privé. Ils ont imposé une baisse de 20 % sur les prix de 400 produits, ainsi que des baisses des tarifs bancaires et des charges locatives pour les logements sociaux. D'autres points sont encore en négociation.

Les travailleurs des Antilles ont montré qu'une lutte collective, générale et décidée, peut imposer la satisfaction de revendications que le patronat et le gouvernement prétendaient n'avoir pas les moyens de satisfaire.

Salaires, emploi, hausse des prix, on a ici les mêmes problèmes. On sait comment faire. Les travailleurs antillais ont ouvert la voie.

Les dernières brèves