Italie : gouvernement d’union patronale

Brève
29/04/2013

Après deux mois de tractations, un gouvernement dit « d'union nationale » s'est mis en place en Italie, qui réunit le parti de droite de Berlusconi, des proches du Premier ministre sortant, et ce qu'on n'ose pas appeler la gauche, dont l'un des membres est Premier ministre.

Pour se faire élire, ces partis prétendent avoir des politiques opposées et représenter des intérêts sociaux différents. Élus, ils mènent la même politique d'austérité contre les classes populaires, de coupes drastiques dans les services publics, et de cadeaux fiscaux pour les riches.

Face à l'union des politiciens qui, sous une forme ou une autre, défendent tous les intérêts des riches, aujourd'hui en Italie - mais on en parle de plus en plus en France -, il faut préparer l'union des travailleurs dans les luttes contre ces politiques pro-patronales.

Les dernières brèves