L’Éducation nationale licencie 30 000 précaires

Brève
30/06/2009

Les contrats de 30 000 « employés de vie scolaire » (EVS) ou « auxiliaires de vie scolaire » (AVS) arrivent à terme le 30 juin. Embauchés en 2006 pour remplir des fonctions d'aide à la direction d'école ou d'accompagnement des élèves handicapés pour un salaire net mensuel de 600-800 €, ces salariés, dont une partie ont plus de 50 ans, sont menacés de se retrouver du jour au lendemain au chômage, sans même avoir reçu la formation professionnelle qui leur avait été promise, et alors qu'ils ont amplement montré, depuis trois ans, qu'ils étaient indispensables au bon fonctionnement des écoles.

Pour refuser de prolonger leur contrat, Le ministère de l'Éducation nationale ose répondre qu'il veut faire bénéficier d'autres chômeurs de ce soi-disant « dispositif d'insertion »... qui permet de redevenir chômeur ! Sacré insertion !

Les dernières brèves