La course au profit grippe encore les trains

Brève
10/02/2010

Les retards de train, y compris de TGV, se succèdent. Des passagers ont ainsi mis plus de huit heures pour faire Lyon-Paris, dont des heures à l'arrêt, sans chauffage ni toilettes, après « la fonte d'une caténaire », selon la version officielle.

D'autres fois, il suffit d'un peu de neige ou de quelques degrés sous zéro pour bloquer des trains...

La véritable raison de toutes ces pannes c'est le manque d'entretien, de vérifications, de personnel prêt à intervenir. Le seul remède, c'est d'arrêter cette course irresponsable à la « rentabilité ».

Les dernières brèves