La crise américaine

Brève
08/08/2011

Tout ce que la planète compte de financiers et de politiciens à leur service regardent avec inquiétude se lézarder les principaux piliers du système financier capitaliste. En premier lieu l'État américain, plombé par une dette fantastique. Les spéculateurs spéculent de plus belle, engrangeant des profits tout en sciant la planche sur laquelle ils sont assis. Mais ils ne seront pas les seuls à dégringoler.

La crise aux USA ne se résume pas aux inquiétudes de la bourgeoisie. Elle frappe toute la classe ouvrière et la population des États-Unis qui comptent 34 millions de chômeurs sans aucun emploi ou à temps (et à salaire) partiel imposé. Pendant que 45 millions de personnes disposent de si peu de revenus qu'ils ont besoin de bons d'alimentation pour pouvoir se nourrir. Et cela au cœur même de la première puissance capitaliste du monde...

Et dans ce système, où les économies sont tellement intriquées les unes aux autres, ce qui se passe dans un endroit a des effets partout ailleurs.

Les dernières brèves