La crise aux États-Unis : destruction de logements

Brève
15/09/2009

Depuis que la crise des subprimes a éclaté, des millions d'Américains ne pouvant plus payer leurs traites ont été expulsés de leur maison. Ainsi, plus de 18,7 millions de logements aux États-Unis étaient inoccupés durant le deuxième trimestre de cette année, soit 14,2% du parc total. Du coup, certaines municipalités, faute de moyens, commencent à carrément détruire les habitations vides.

Des familles sans-logis alors qu'on détruit des logements, voilà bien l'aberration du capitalisme !

Les dernières brèves