La crise n'est pas pour tout le monde

Brève
26/02/2009

Au Grand Palais de Paris où a eu lieu la vente des objets d'arts de la collection d'Yves-Saint-Laurent, les enchères ont explosé toutes les prévisions, et le total des ventes dépasse les 370 millions d'euros.

Voir tous ces « people » et ces bourgeois s'offrir qui un fauteuil en cuir à 22 millions d'euros, qui, plus « modestement », un vase à 440 000 euros, avec en prime les journalistes qui se pâment d'admiration, provoque un certain dégoût. Cela prouve au moins que pour certains - c'est-à-dire ceux qui en profitent - la crise n'existe pas.

« Tous dans le même bateau », disait Parisot ?

Les dernières brèves