La guéguerre Villepin-Sarkozy n’est pas finie

Brève
30/01/2010

Jeudi 28 janvier, le tribunal correctionnel de Paris a prononcé la relaxe pour Dominique de Villepin dans l'affaire des faux listings de la société Clearstream. Vendredi 29 janvier, le procureur de la République, Jean-Claude Marin, a annoncé son intention de faire appel de cette décision.

Sachant que ce procureur, de par sa fonction, est sous la responsabilité du ministère de la Justice et donc sous la dépendance du chef de l'État qui s'était constitué partie civile dans ce procès, on peut aisément imaginer le téléguidage. Pour ceux qui auraient des illusions sur l'indépendance de la justice, tout ce cirque est donc éminemment instructif.

L'avenir dira si Villepin tirera profit de cette situation contre Sarkozy aux prochaines présidentielles. Toujours est-il qu'il ne s'agit-là que d'une des énièmes guéguerres entre deux politiciens roublards prétendants au poste de suprême serviteur de la bourgeoisie en 2012.

Les dernières brèves