La justice est sans moyen

Brève
22/11/2012

Dans tous les tribunaux du pays, les restrictions budgétaires n'en finissent pas de compliquer la tâche d'un personnel déjà surchargé par les affaires à traiter. Au tribunal de Senlis, les employés doivent faire une demande pour avoir des post-it et à Bobigny, le manque de papier A4 oblige le personnel à se servir du verso de vieilles procédures ! En Guyane, ce sont les traducteurs qui ont fait grève fin septembre : ils ne sont pas payés depuis 2009 et beaucoup d'experts judiciaires sont payés avec des mois de retard...

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a promis une rallonge du budget pour 2013, mais même si elle est versée, on sait déjà qu'elle ne suffira pas à remédier à la situation des tribunaux.

Les dernières brèves