Le concours continue

Brève
02/04/2009

Après la Société Générale, c'est à présent la BNP qui est montrée du doigt pour avoir provisionné quelque 28 millions d'euros pour assurer la retraite de ses six principaux dirigeants.

Cette banque est l'une de celle qui a été grassement subventionnée par l'État depuis le début de la crise. On sait au moins où va une partie de l'argent public.

Les dernières brèves