Le nucléaire se rebiffe

Brève
23/06/2009

Depuis plus de six semaines, des travailleurs des dix-neuf centrales nucléaires ont multiplié les grèves, en particulier à l'occasion des travaux périodiques obligatoires. Ils réclament à la direction d'EDF une revalorisation collective des salaires, ainsi que l'intégration des entreprises de sous-traitance.

Parce que pour 20 000 salariés à statut EDF, il y en a 22 000 employés par des « prestataires », avec des conditions pires. Beaucoup sont intérimaires, entre autres parmi les « nomades du nucléaire », qui vont de site en site pour s'occuper des décontaminations. Les risques qu'ils courent sont importants, et les maladies professionnelles nombreuses. Mais la paye et les défraiements pour déplacement restent, eux, scandaleusement dérisoires.

Les dernières brèves