Le premier ministre italien plébiscité par les patrons

Brève
22/11/2012

À quelques mois des prochaines élections générales de 2013, une convention s'est réunie à Rome pour réclamer un gouvernement « Mario Monti bis ».

Pour l'heure, Mario Monti fait sa coquette face aux appels de son fan club, parmi lesquels son plus ardent supporter est Montezemolo, dirigeant de Ferrari et ancien président de la Confindustria, le Medef italien. Il est vrai qu'avec ses plans d'austérité contre les classes populaires et les nouveaux reculs imposés au monde du travail, Monti a tout pour plaire aux patrons italiens !

Les dernières brèves