Les banques américaines touchent le jackpot

Brève
22/04/2009

3 milliards de dollars pour Wells Fargo, 1,8 milliard pour Goldman Sachs, 2,14 milliards pour JP Morgan Chase, 1,6 milliard pour Citigroup : tels sont les bénéfices inespérés réalisés par les grandes banques américaines au premier trimestre 2009.

Il faut dire que l'État américain les a aidées à guichet ouvert. Les banques parlent maintenant de rembourser une partie de ces aides. Par honnêteté ? Pas du tout, mais pour pouvoir fixer librement bonus et rémunérations pour leurs dirigeants. En revanche, elles n'envisagent surtout pas de réembaucher les 262 000 salariés des banques qui ont perdu leur emploi depuis début 2008 !

Les dernières brèves