Les patrons français lorgnent sur les rentes du pétrole irakien

Brève
07/07/2009

Dans les années 1980, les capitalistes français ont empoché jusqu'à 6 milliards d'euros annuels en Irak, avant d'être chassés par la guerre décidée par les États-Unis. Depuis ils ont perdu des marchés à cause de la concurrence américaine.

Alors Fillon a accompagné une délégation de patrons français en Irak, où ils voudraient reprendre leurs affaires quitte à appauvrir encore plus le peuple irakien déjà si meurtri par des années de guerre et de boycott, pour qu'EADS vende des hélicoptères militaires ou que Veolia obtienne des contrats.

Les dernières brèves