Les sales guerres d’Irak et d’Afghanistan

Brève
12/05/2009

Le gouvernement américain a reconnu que son aviation était à l'origine du bombardement meurtrier de civils en Afghanistan, la semaine dernière. Mais il a aussitôt affirmé qu'il continuait son intervention et les bombardements aériens.

La guerre impérialiste se poursuit donc contre les populations afghane et irakienne. Elle coûte aussi de plus en plus cher à la population américaine. Ses impôts financent les colossales dépenses militaires. Et comme le montre le coup de folie récent d'un soldat en Irak, qui a tiré sur ses propres camarades, faisant cinq morts, les soldats américains, souvent issus des classes populaires, sont de plus en plus abîmés psychologiquement par ce qu'on leur fait faire.

Les dernières brèves