Loi Hadopi : création, internet et… profits

Brève
13/05/2009

La loi « création et internet » instituant une haute autorité chargé de combattre le téléchargement illégal et le piratage informatique a été finalement adoptée par le Parlement.

Cette loi a connu bien des péripéties opposant entre eux des clans politiciens surtout soucieux de faire parler d'eux. Mais elle a quand même soulevé des débats plus larges entre ceux qui mettent l'accent sur la liberté individuelle d'utilisation gratuite d'internet, et ceux qui veulent un contrôle et une forme de paiement pour rémunérer artistes et surtout producteurs.

Ce débat n'est pas près d'être clos car la nouvelle loi va relancer de plus belle la course technologique entre ceux qui veulent continuer à s'échanger gratuitement des fichiers par internet et qui trouveront les moyens de rester anonymes, et la nouvelle autorité, Hadopi, qui cherchera à les pister et à les en empêcher.

Une chose est certaine : la propriété privée, y compris dans le domaine des arts et de la création, est un sérieux frein à la libre diffusion et au libre accès de tous à la culture.

Les dernières brèves