Manifestations en Iran

Brève
22/06/2009

Cela fait une semaine que des manifestations contestent la réélection d'Ahmadinejad à la présidence de la république islamique iranienne. Ce régime a en effet de quoi révolter. Les iraniens subissent la misère, l'oppression des femmes et des minorités nationales et religieuses, la dictature politique... imposés par les ayatollahs.

Si les manifestants, bravant la répression, arrivent à imposer un recul du pouvoir, à porter Moussavi à la présidence il n'est pas sûr que Moussavi mènera une politique bien différente de celle d'Ahmadinejad. Car si Moussavi fait figure d'opposant aujourd'hui, il a été dans le passé premier ministre sous la houlette de l'ayatollah Khomeiny. D'autant qu'en Iran le pouvoir politique n'appartient pas au président de la république qui se trouve sur le devant de la scène, mais est aux mains du "guide suprême" qui est désigné à vie par des dignitaires religieux.

Pour gagner le droit à plus de libertés, c'est toute la struture de la République islamique que les manifestants devront ébranler.

Quant aux grandes puissances, France, USA, Grande-Bretagne..., qui en profitent pour critiquer l'Iran, ce n'est de leur part qu'hypocrisie. Ce qu'elles veulent, c'est contrôler la région... et son pétrole. Et elles sont prêtes à soutenir les pires dictatures, quand elles peuvent elles sont à leur service !

Les dernières brèves