Michelin ferme une usine aux États-Unis

Brève
15/04/2009

Si le groupe allemand Continental ferme son usine de pneus de Clairoix dans l'Oise, le groupe français Michelin, lui, ferme une usine aux États-Unis à Opelika en Alabama. C'est une usine qui emploie environ 1000 salariés, comme à Continental Clairoix.

Il faut ôter le droit aux patrons des grandes entreprises de licencier ou de fermer une usine comme bon leur semble. Et cela, que les capitaux soient français, américains, ou allemands, et que l'entreprise soit en France, aux États-Unis, en Chine ou ailleurs. C'est l'intérêt commun des travailleurs de tous les pays.

Les dernières brèves