Perpignan : le maire et la fraude à la chaussette

Brève
24/04/2009

Lors de l'élection municipale de Perpignan, en mars 2008, un président de bureau de vote, frère d'un adjoint du sénateur-maire UMP Jean-Paul Alduy, avait été surpris en plein dépouillement avec des enveloppes et des bulletins dans les chaussettes et dans les poches.

Certes, Jean Tiberi et d'autres ont fraudé pendant 20 ans et sont toujours dans leur fauteuil. Mais là, il faut croire que la fraude était un peu trop grosse : la réélection d'Alduy vient enfin d'être invalidée. Il était temps !

Les dernières brèves