Propagande anti-pauvres

Brève
30/04/2010

La presse s'est faite l'écho, suite à une fuite sans doute orchestrée, d'une étude de la Caisse nationale des allocations familiales sur la fraude aux prestations sociales. Cette étude parle de plusieurs centaines de millions d'euros qui représenteraient environ 1 % des sommes versées.

Quand on sait quelles difficultés on peut rencontrer pour toucher des aides sociales, et avec quelle facilité elles peuvent être retirées (soit parce que le salaire a juste un peu augmenté, soit tout simplement par erreur de l'organisme), on peut déjà mettre en doute ce que cette enquête a répertorié comme fraude.

Et puis, s'il existe des fraudeurs, ce ne sont de toute façon que de tout petits, petits joueurs en face de ces gros fraudeurs que sont les riches bourgeois qui connaissent les mille et une manières de piller l'État. Et rappelons que chaque année, la fraude fiscale est elle de l'ordre de plusieurs dizaines de milliards d'euros.

Les dernières brèves