Racket sur le gaz

Brève
15/03/2009

Le prix du gaz, prétendument indexé sur celui du pétrole, va sans doute enfin baisser le 1er avril. Pourtant le prix du pétrole est déjà en recul depuis des mois, et cette décision vient bien tard.

Le prix du gaz aura ainsi été maintenu tout l'hiver, période de plus grosse consommation de gaz des ménages, à un niveau élevé. On ne parle que d'une baisse de 7 à 10 % pour le mois prochain, bien plus faible que la baisse du pétrole.

GDF Suez a engrangé l'an dernier un bénéfice de 6,5 milliards d'euros, en hausse de 13 %, grâce à ce décalage.