Relents nauséabonds...

Brève
11/05/2011

Les gens possédant deux nationalités, les "binationaux", sont dans le collimateur. Un député de droite, courant après ceux de ses électeurs travaillés par le racisme, voudrait "réduire leurs droits". On se demande lesquels...

Quant aux dirigeants du foot français, ils veulent limiter la présence d'adolescents binationaux dans les centres de formation, afin d'éviter que ceux qu'ils y forment aillent shooter dans un ballon sous le maillot d'une autre nation.

C'est l'absurdité, pour ne pas dire plus sans être vulgaire des hymnes, des drapeaux, en un mot du chauvinisme, encore plus imbécile quand il se mélange avec le fric. Car le football dont on parle est avant tout un spectacle dominé par des hommes d'affaires.

A l'époque d'internet, de l'avion et des échanges de toutes sortes entre toutes les régions du monde, il est rétrograde de vouloir faire rentrer les êtres humains possédant plusieurs cultures dans une seule case nationale, datant des siècles passés. L'avenir, et pas seulement du football, est à la suppression des frontières et à la fin du découpage de l'humanité en nationalités opposées les unes aux autres.

Les dernières brèves