RSA : entrée en vigueur de la prime aux bas salaires

Brève
07/07/2009

C'est hier, le 6 juillet, qu'ont été versées les premières allocations au titre du RSA, le « revenu de solidarité active ». On peut parler de solidarité, mais... avec les patrons. Le RSA est en effet un complément de salaire qui s'ajoute au revenu des travailleurs les plus pauvres, c'est-à-dire qui encourage les patrons à payer aux travailleurs des salaires de misère : « Exploitez, sous-payez, l'État complètera ! » ; c'est le message que le gouvernement veut faire passer au patronat.

Évidemment, on ne peut pas attendre de ce gouvernement ami du Medef qu'il interdise les bas salaires et le temps partiel imposé, mais de là à faire passer le RSA pour une « mesure sociale », il y a une marge.

Les dernières brèves