S’il n’en reste qu’une…

Brève
19/03/2009

Les déclarations du pape sur le préservatif qui « aggraverait » l'épidémie de sida sont tellement choquantes que même des politiciens catholiques et de droite, comme Juppé, se sont sentis obligés de s'en démarquer.

Sauf une, évidemment. La grenouille de bénitier et ministre du Logement Christine Boutin n'a rien trouvé à redire aux déclarations de son idole du Vatican. Son seul commentaire, c'est qu'effectivement, « ce n'est pas drôle de mettre un préservatif ». Et les 28 millions de morts victimes du sida depuis 1983, elle trouve ça « drôle » ?

Les dernières brèves