Sarkozy en toute hypocrisie

Brève
26/03/2009

Dans son discours prononcé à Saint-Quentin le 24 mars, Sarkozy s'est de nouveau indigné : « Qu'un dirigeant qui a mis son entreprise en difficulté puisse partir avec un parachute doré, ce n'est pas responsable, ce n'est pas honnête. » Pour un peu, il aurait fustigé les « patrons voyous ». Mais pas question d'interdire quoi que ce soit par la loi. Et surtout pas de toucher aux profits des entreprises, même quand elles licencient comme cela se produit quotidiennement, ni aux avantages fiscaux prodigués aux privilégiés.

Bref, Sarkozy feint l'indignation contre le patronat, pour mieux le servir et porter de vrais coups aux travailleurs.

Les dernières brèves