Sarkozy fait la pantomime devant ses maîtres

Brève
30/01/2010

Prononçant le discours inaugural du forum économique de Davos en Suisse, ce club qui réunit chaque année quelques-uns des milliardaires de la planète, Sarkozy leur a fait les gros yeux en leur demandant de bien vouloir « refonder et moraliser le capitalisme ».

La moitié de son auditoire composé de spéculateurs et de grands banquiers n'a daigné ni se lever ni même applaudir. Les véritables maîtres de l'économie veulent bien rire un peu avant de discuter sérieusement de leurs affaires, mais de là à se laisser gronder par l'un de leurs serviteurs, il ne faut pas pousser.

Les dernières brèves