Société à irresponsabilité illimitée

Brève
18/09/2012

Une étude réalisée parmi 87 grandes banques mondiales révèle que celles qui ont été secourues lors de la crise de 2008 ne sont pas devenues plus prudentes dans leurs opérations financières. Au contraire, comme des joueurs invétérés, elles tentent de se refaire en prenant plus de risques.

Elles le font avec l'assurance que leurs pertes futures seront prises en charge par les États comme l'ont été leurs pertes passées. La moitié de ces banques ont déjà reçu 350 milliards d'euros. L'économie capitaliste est un casino bien particulier, où les spéculateurs qui perdent se voient remboursés de leurs pertes.

Les dernières brèves