Tarifs des maisons de retraite : les sales coups du gouvernement

Brève
23/08/2009

Le ministère du Travail vient de diffuser un projet de décret qui prévoyait la libéralisation du tarif hébergement des maisons de retraite du secteur public et privé à but non lucratif, tarif fixé pour le moment par le conseil général. Cet alignement sur le secteur privé lucratif, où les prix sont déjà libres, devait permettre de compenser une diminution du financement public.

Devant la levée de boucliers que ce texte a provoqué, le gouvernement a dû accepter de prévoir une réunion en septembre pour le rediscuter.

Profitant de la période des vacances, le gouvernement s'apprêtait à faire des économies aux dépens des personnes âgées. C'est particulièrement révoltant.

Les dernières brèves