TF1 ne veut voir qu’une seule tête

Brève
12/05/2009

Particulièrement liée à Sarkozy et au gouvernement, la chaîne privée appartenant à Bouygues a licencié un cadre qui avait contesté le projet de loi Hadopi contre le téléchargement sur Internet. Pourtant celui-ci ne s'était même pas exprimé professionnellement, mais personnellement, en écrivant à son député.

La direction de TF1 entend visiblement interdire toute expression divergente à son personnel, même en privé. Cela donne une idée de la confiance qu'on peut lui faire quant au traitement de l'information.

Quant au délateur, il venait bien du ministère de la Culture, comme a finalement dû le reconnaître la ministre. Un milieu charmant !

Les dernières brèves