Va falloir trouver d’autres arguments

Brève
19/03/2009

Le grand argument du gouvernement pour justifier le scandaleux bouclier fiscal, c'est que cela ferait revenir en France des « expatriés fiscaux », c'est-à-dire des bourgeois partis s'installer ailleurs pour payer moins d'impôts.

Selon les propres chiffres du ministère de l'Économie, avant le bouclier fiscal, en 2006, il y a eu 226 retours d'expatriés fiscaux. Et après, en 2007... 246. Le gouvernement veut vraiment nous faire croire qu'il a mis ce système en place pour faire revenir... vingt personnes ?