Valeo : le jackpot pour les licencieurs

Brève
24/03/2009

L'équipementier automobile Valeo se dit en difficulté ; il a obtenu 19 millions d'euros de l'État et il supprime 1600 emplois.

Pourtant, c'est avec un parachute doré de 3,2 millions d'euros que le PDG Thierry Morin s'apprête à quitter son poste. Il ne manque plus que l'accord des actionnaires - et avec Morin comme PDG, ils ont gagné gros. Car le plus grand scandale est encore celui des profits réalisés par les actionnaires, dont les PDG ne sont jamais que les serviteurs grassement rémunérés.

Les dernières brèves