Après le succès du 19 mars, amplifier la mobilisation

Communiqué
19/03/2009

La participation aux manifestations du 19 mars a été encore plus nombreuse que celles du 29 janvier, et les débrayages plus largement suivis. Parmi les manifestants, nombreux ont été les salariés du privé, en particulier ceux venant d'entreprises sous la menace de fermeture ou de licenciements.

Le succès de cette journée est une indication sur la colère qui monte dans la classe ouvrière devant les licenciements,les fermetures d'entreprises, l'insuffisance des salaires et des retraites, et toutes les mesures anti-ouvrières prises par le gouvernement.

En se mobilisant nettement plus largement que le 29 janvier, les travailleurs ont fait du 19 mars une étape dans une mobilisation qui va en croissant. Les directions syndicales doivent en tirer la conclusion qui s'impose !

La mobilisation doit continuer, s'élargir, s'amplifier, attirer un nombre croissant de travailleurs, afin de déboucher sur une grève générale. C'est la seule voie pour imposer au grand patronat l'interdiction des licenciements, la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire pour sauver les emplois, l'augmentation conséquente des salaires et des retraites et le financement de tout cela par les profits présents et passés.

Arlette LAGUILLER