Les grèves et les manifestations sont parfaitement légitimes et nécessaires

Communiqué
18/10/2010

Interviewé par Claire Chazal sur TFI, François Fillon a déclaré que « bloquer le pays, c'était illégal », sans même prendre en compte la responsabilité du gouvernement dans le déclenchement des grèves en cours. En revanche, il considère qu'amputer les retraites de millions de femmes et d'hommes, voire de les en priver totalement parce qu'ils n'atteindront pas l'âge que prévoit le projet gouvernemental, est parfaitement légal, sous prétexte que le Parlement l'aurait voté.

Il reprend par ailleurs l'argument mille fois répété qu'il n'y a pas d'autres solutions pour sauver la retraite par répartition. C'est un mensonge. Il y aurait une autre façon d'augmenter les recettes des caisses de retraites : en mettant fin au chômage massif qui prive ces caisses de millions de cotisants, en commençant par interdire les licenciements et en répartissant le travail entre tous, en imposant au patronat une augmentation générale des salaires. Mais cela, ce serait prendre sur les profits du patronat, et Fillon et ses acolytes s'y refusent, obstinément.

Ses propos nous montrent que la seule voie à suivre est de développer les grèves et les manifestations afin d'acculer le gouvernement à revenir en arrière. Ils sont une raison de plus pour faire du 19 octobre un succès et un pas de plus dans l'amplification de la lutte.