Brèves

La guerre des masques et ceux qui y échappent

Brève
08/04/2020

La région Bourgogne dénonce le gouvernement pour avoir réquisitionné 2 millions de masques destinés à ses services médicaux et aux Ehpad. La région PACA et la région Aquitaine ont subi le même sort.

Le gouvernement se défend en expliquant que ces masques sont destinés à la région Grand Est, qui est plus sévèrement touchée. Cette ridicule guerre des masques entre différents services administratifs traduit tout simplement le manque global de matériel élémentaire nécessaire pour faire face à la catastrophe. Cela ne pourrait n’être que ridicule. Mais pire, certains responsables des régions lésées soupçonnent l’Etat central de distribuer ces masques à des entreprises afin de leur permettre de reprendre leur production. Cela serait dans la logique d’un gouvernement dévoué aux capitalistes.

USA : les inégalités au révélateur du coronavirus

Brève
08/04/2020

Dans toutes les grandes villes américaines, le coronavirus frappe durement les plus pauvres et les plus précaires, et en particulier la communauté noire. Ainsi, à Chicago, celle-ci représente 72 % des morts, alors que les noirs représentent moins d'un tiers des habitants.  Dans ce pays le plus riche du monde, les conditions de vie des travailleurs noirs, actifs, sans emploi ou retraités, leur espérance de vie, comme le niveau d’accès aux soins, sont dans certains quartiers, comparables à ceux observés dans certains pays pauvres.

Fais-nous des vacances, Blanquer !

Brève
08/04/2020

La nouvelle trouvaille de Blanquer, les « vacances apprenantes », consiste à faire suivre aux élèves « en difficulté » des cours particuliers, en confinement, pendant les vacances…
Cela va être compliqué car les élèves le plus en difficulté en ce moment sont justement ceux des milieux les plus pauvres ayant difficilement accès aux moyens numériques ou ne vivant pas dans des logements permettant de travailler dans des conditions minimum de confort.  

Contrairement aux mensonges de Blanquer, de nombreux élèves sont laissés sur le bord de la route. Et s’ils sont en difficulté, c’est d’abord faute de moyens mis au service de l’Education. C’est le résultat, comme dans la santé, et les autres services publics, de milliers de suppressions de postes année après année.

Hausses des prix des fruits et légumes : ce n'est pas perdu pour tout le monde

Brève
07/04/2020

Les patrons des grandes surfaces ne se privent pas de profiter de la situation provoquée par le confinement.  Les prix s’y envolent. Le président de la fédération du commerce et de la distribution  explique que « payer plus cher, cela fait partie de l'effort collectif national ». Ben voyons ! Ainsi donc, enrichir les capitalistes de la distribution, ce serait en quelque sorte un acte de patriotisme. Il n’y a pas que les prix qui sont en hausse, il y a aussi l’imbécilité insondable des porte-paroles patronaux.

Péters Surgical : activité et profits en hausse avant liquidation

Brève
07/04/2020

L'entreprise Péters Surgical de Bobigny, qui fabrique entre autres des sondes destinées aux réanimations, a vu ses commandes multipliées par sept depuis la pandémie. L'usine fonctionne sept jours sur sept.

Mais cela n'empêche pas la direction de vouloir fermer le site  ce qui se traduirait par 60 suppressions d’emploi. Les travailleurs se sont mobilisés contre ces licenciements.

Une entreprise florissante s’apprête donc à jeter dehors 60 travailleurs en pleine crise sanitaire. C’est criminel.

Les banques américaines aux petits soins avec leurs actionnaires

Brève
07/04/2020

Les banques américaines sont favorables au versement de dividendes pour l’année 2019. Certaines croûlent sous les bénéfices. La première d’entre elles, JP Morgan Chase, a engrangé un bénéfice de 36,4 milliards de dollars.

Et dans le même temps, 10 millions d’américains de plus se retrouvent sans travail et sans salaire.

Le Venezuela face au coronavirus et à la pression de Trump

Brève
07/04/2020

Les États-Unis déploient des navires de guerre au large du Venezuela pour faire pression sur Nicolas Maduro,  dont les États-Unis veulent la peau depuis des mois.

Le gouvernement américain a d’ailleurs mis à prix sa tête, l’accusant de narco-terrorisme.

Alors qu’aux États Unis la pandémie fait des ravages et que le chômage explose Trump n’a rien de plus urgent que de s’attaquer au Venezuela, pays étranglé par la baisse du cours  du pétrole qui ajoute à la crise qu’il subit.

Ce n’est sûrement pas la guerre contre le narcotrafic qui motive Trump et les dirigeants US mais leur volonté de faire diversion à la situation intérieure.

Port du masque : le gouvernement ne manque pas d’air !

Brève
06/04/2020

Pour faire oublier la mystérieuse disparition des stocks de masques sanitaires, le gouvernement avait expliqué que le port du masque était inutile, voire nuisible, sa porte-parole disant même ne pas savoir comment l’utiliser. Aujourd’hui, le gouvernement prépare l’opinion à rendre son port obligatoire. Le ridicule, dit-on, ne tue pas. L’irresponsabilité des dirigeants, oui.

Contre le virus : Castaner en chasse

Brève
06/04/2020

A des journalistes lui demandant si les policiers ont le droit de fouiller les sacs de courses, Castaner a répondu « S’ils ont le sentiment que la personne bluffe un peu, ruse, ils ont la possibilité de poursuivre les investigations ». Propos qui ont fait réagir des avocats, car la fouille d’un sac s’apparente à une perquisition et ne peut avoir lieu que dans le cadre d’une enquête.

Castaner nous la joue façon cow-boy à la traque de pots de yaourt piégés ou de concombre explosif. Mais face aux patrons des entreprises qui ne produisent rien de vital et qui continuent de faire travailler leurs employés en leur faisant courir le risque d’être contaminés, c’est plutôt le style rantanplan, le toutou rampant des Dalton.

Imprimer txt