Brèves

Les salaires rabotés, c’est non !

Brève
13/04/2021

 « Chez Casto y’a tout ce qu’il faut », dit la publicité… « sauf des augmentations décentes », ajoutaient les salariés qui ont débrayé samedi 10 avril pour protester contre les miettes d’augmentation proposées par la direction, chez Castorama et chez Brico Dépôt.

Les deux enseignes appartiennent au groupe Kingfisher, qui déclare 682 millions d’euros de bénéfice net pour 2020. Alors les 10 euros brut d’augmentation mensuelle proposés par la direction sont inacceptables.

Effets d'annonces prioritaires

Brève
13/04/2021

Jean Castex vient d'annoncer que la vaccination des enseignants commencerait « sans doute » cette semaine. Cela concerne en fait pour l'instant seulement les enseignants de plus de 50 ans, au contact d'élèves handicapés.

La réalité, c'est qu'aujourd'hui 40% des plus de 75 ans n'ont toujours pas pu être vaccinés, de même que bien des soignants. Il manque des doses en nombre suffisant.

Le gouvernement préfère s'aplatir devant les laboratoires et gérer la pénurie. Il continue, par contre, de soigner ses effets de communication.

Hortefeux ne connaît pas la crise

Brève
13/04/2021

 Ancien ministre de Sarkozy, Brice Hortefeux a avoué avoir dîné le 30 mars dernier avec Alain Duhamel, journaliste de BFMTV, dans un restaurant clandestin chic. Il s’est dit très étonné d'être dans l'illégalité et a promis-juré penser être "dans les clous".

Les mêmes n’ont pas de mots assez durs pour la prétendue irresponsabilité des classes populaires : mais tout cela ne s’applique pas à leur petit monde de privilégiés.

Parasites

Brève
13/04/2021

Après des mois de négociations, Veolia a fini par faire une offre que les patrons de Suez n'ont pas pu refuser : 1,4 milliard d'euros de plus que l'offre initiale, soit 25,4 milliards en tout. Le nouveau groupe sera donc un poids lourd dans les domaines du traitement des déchets et de l'eau.

La Bourse ne s'y est pas trompée et les actions des deux groupes ont bondi de 6,60 % et 7,32 % le jour de l'annonce. Pour les salariés des deux groupes et les consommateurs, par contre, la naissance de ce mastodonte de l’eau et des ordures ne sent vraiment pas bon.

Police : formation pour cacher le fond

Brève
10/04/2021

Après les violences policières filmées à l’encontre du producteur noir Michel Zecler, en novembre dernier à Paris, le gouvernement a voulu faire croire que le problème venait de la formation des policiers, qui a été ramenée à un an au lieu de huit mois.

Le temps de formation avait été raccourci en juin 2020, car l’État a besoin de plus en plus de forces de répression. Ainsi des formateurs dénoncent le fait que même des apprentis policiers ayant commis des délits graves, comme des violences conjugales, pendant leur formation sont embauchés à l’issue de leur stage.

Quand le gouvernement entretient la méfiance vis-à-vis des immigrés et qu’il flatte la police en toutes circonstances, comment s’étonner qu’il en résulte des bavures racistes ? Quelques mois de formation en plus ou en moins n’y changeront rien.

États-Unis : créer un syndicat reste un combat

Brève
10/04/2021

Comme chez Walmart, le géant de la grande distribution, il n’existe aucun syndicat dans le groupe Amazon aux États-Unis. Cette multinationale vient de remporter le bras de fer engagé avec le syndicat national de la distribution que des salariés voulaient voir reconnaître sur un entrepôt en Alabama.

Pour l’empêcher, la direction a tout fait pour intimider et menacer ses salariés de fermeture du site si le syndicat s’y implantait, en menant une propagande jusque… dans les toilettes.

Cela n’empêchera pas à l’avenir les travailleurs, d’Amazon comme d’autres secteurs non-syndiqués, de se battre pour leurs intérêts le jour où ils ne supporteront plus leur exploitation et de se doter alors de leurs propres organisations de combat, syndicat mais aussi parti ouvrier.

Grande-Bretagne : l’arriération politique célébrée

Brève
10/04/2021

Le mari de la reine d’Angleterre est mort. Ils étaient cousins, tous deux descendants de la reine Victoria, qui vécut au 19e siècle.

Cette famille d’aristocrates sont des parasites, vivant dans ses châteaux aux frais du contribuable. Vestige du moyen-âge, c'est le symbole d’une aristocratie qui continue, au travers de monarchies dans divers pays d’Europe, à prétendre à diriger la société.

Ce seront les révolutions ouvrières qui en débarrasseront un jour l’humanité, puisque la bourgeoisie, dominante depuis plusieurs siècles, n’a jamais eu le courage de le faire.

Carrefour : la grève se poursuit

Brève
09/04/2021

Des travailleurs de Carrefour ont continué leur grève commencée samedi dernier. Actuellement, trois entrepôts sont entièrement bloqués : près de Rennes, près du Mans et Sennecélès-Mâcon. Ce mouvement est largement soutenu par le reste des salariés, qui débrayent ponctuellement.

Ces travailleurs, en première ligne depuis le début du confinement, réclament des augmentations de salaire dignes et non pas le misérable 1,2 % proposé par la direction. Car dans la même année, les actionnaires de Carrefour se sont gavés de profits.

Que leur lutte fasse école chez tous les travailleurs !

ENA : supprimée et après ?

Brève
09/04/2021

la promotion de Macron à l'ENA

Macron a annoncé la suppression de l’ENA, ce qu’il avait évoqué il y a deux ans face au mouvement des gilets jaunes.

L’ENA est le sérail des « grands serviteurs de l’État », jamais contrôlés par la population ni élus. Ainsi l’ENA cristallise l’image d’une élite méprisante. Elle est le fusible tout trouvé par Macron pour tenter d’apaiser le mécontentement qu’il cristallise.

L’ENA va changer de nom, voire intégrer quelques enfants d’ouvriers. La belle affaire : cela restera le vivier des commis du patronat.

Pour mettre en place un État au service des travailleurs et contrôlé par la population, il faudra une révolution sociale.

Imprimer txt