Brèves

Stop aux pleins pouvoirs patronaux

Brève
07/08/2021

La direction de la Cooperl, géant agro-alimentaire de l’abattage de porc, propose une prime de 200 euros, à deux conditions : avoir travaillé en août et être vacciné.

C’est pour appuyer la campagne sanitaire du gouvernement, prétend le patron. En fait, la Cooperl saute sur l’opportunité créée par l’introduction du pass sanitaire pour tenter d’opposer les travailleurs entre eux. La politique de Macron multiplie les occasions pour tous les patrons, au-delà de la Cooperl, de s’immiscer dans la santé de leurs salariés.

Pour que la société aille mieux, c’est l’inverse qui est urgent : que les exploités aient tout pouvoir de contrôle sur les agissements de leurs exploiteurs !

La Poste : abus de CDD

Brève
07/08/2021

Une cour d’appel vient de condamner La Poste à verser un million d’euros à 18 salariés qui, dans les années 1990, avaient cumulé des dizaines de CDD (1 500 au total) avant d’être licenciés.

La Poste, coutumière de ce genre de condamnation, a fait appel de la décision, afin de retarder le moment où elle devra verser les indemnités.

Pour ne plus être exposée aux plaintes des travailleurs cumulant les CDD, elle préfère désormais avoir recours aux travailleurs intérimaires, dont il est plus facile pour elle de se séparer. Exploiteuse elle était, exploiteuse elle reste.

CAC 40 : 57 milliards d’euros de bénéfices en six mois

Brève
07/08/2021

Au premier semestre 2021, les bénéfices dégagés par les plus grandes entreprises françaises ont retrouvé et dépassé le niveau d’avant la pandémie. Les six plus riches (Stellantis, LVMH, ArcelorMittal, BNP Paribas, TotalEnergies et AXA) affichent chacune des profits de 4 milliards d’euros ou plus, réalisant à elles seules la moitié des profits des groupes cotés au CAC 40.

Entre le pactole des aides publiques, les rachats d’actions pour faire grimper les cours, et les économies faites en licenciant et surexploitant, les actionnaires nagent dans l’argent. De l’argent que les travailleurs devront aller chercher pour le mettre au service de la collectivité.

Affaire Chouviat : permis de tuer ?

Brève
07/08/2021

Les policiers mis en cause dans la mort de Cédric Chouviat ne seront pas suspendus en attendant leur procès. Ce livreur de 42 ans avait été tué lors d’un banal contrôle routier à Paris en janvier 2020.

Cette affaire de violence policière avait été filmée : c’est la raison pour laquelle la famille de la victime peut espérer justice.

Mais Darmanin et le gouvernement envoient aux forces de répression le message qu’elles sont couvertes autant que possible.

Aborigènes : un geste bien tardif

Brève
07/08/2021

Le gouvernement australien a annoncé qu’il indemniserait les Aborigènes de la « génération volée ». Entre 1910 et 1970, des milliers d’enfants issus des peuples autochtones avaient été arrachés à leur famille et élevés dans des familles blanches afin d’être assimilés de force. Chaque survivant toucherait autour de 50 000 euros.

Si ce geste est une victoire morale pour les victimes et leurs proches, les Aborigènes restent des citoyens de seconde zone dans leur propre pays.

Logement social : toujours la pénurie

Brève
07/08/2021

D’après un rapport officiel, en 2019, seules 13 % des demandes pour obtenir un logement social avaient été satisfaites. En moyenne, il fallait attendre un an pour avoir une réponse positive, un délai qui s’allonge d’année en année. Et ça, c’était avant la crise. Depuis, la situation s’est détériorée.

Construire des logements à loyer abordable n’aurait pourtant rien d’impossible : des millions de chômeurs ont besoin de travailler. Mais tant que les géants du BTP domineront l’économie, les logements sociaux manqueront s’ils estiment que cela ne rapporte pas assez.

Rihanna : artiste du pognon

Brève
06/08/2021

Rihanna vient de rejoindre le club des milliardaires. C’est peut-être grâce à son talent de chanteuse, quoique sa fortune lui vienne surtout de ses marques de maquillage et de lingerie.

Quant aux autres milliardaires, ils n’ont pas d’autre talent que d’exploiter les travailleurs du monde entier.

Obligation vaccinale : feu vert aux attaques anti-ouvrières

Brève
06/08/2021

Sans surprise, le Conseil constitutionnel a validé l’essentiel des mesures voulues par Macron en ce qui concerne le pass sanitaire et l’obligation vaccinale.

La possibilité de licencier un salarié en CDD ou en intérim pour non-vaccination a été retoquée, mais rien n’empêchera un patron de ne pas renouveler un contrat. Quant aux salariés en CDI sans pass, les patrons des secteurs concernés auront le droit de suspendre leur contrat de travail, c’est-à-dire de les priver de salaire et à terme de les licencier.

Ce n’est pas sur le terrain juridique mais sur celui de la lutte de classe que la force des travailleurs réside.

Pollution de l’air : une amende qui ne règlera rien

Brève
05/08/2021

Le 4 août, le Conseil d'État a condamné l'État à verser une amende de dix millions d'euros pour n'avoir pas pris les mesures « suffisantes » sur la qualité de l'air. Les particules fines, en particulier dans les grandes agglomérations, font 40 000 morts par an, dus à la circulation automobile, aux usines d'incinération, etc. Les gouvernants ne font pas grand-chose pour organiser des transports pratiques, peu polluants et gratuits.

L’État va donc payer une amende… à l’État. Ou plus exactement à des agences gouvernementales chargées d’étudier les effets de la pollution et que le gouvernement sous-finance habituellement.

Gardiens du capitalisme, le gouvernement et l’État sont incapables de lutter contre les sources de pollutions, ou le dérèglement climatique. Car cela nécessiterait de maîtriser l'ensemble de l'économie, de la planifier, et donc de collectiviser les grandes entreprises qui la dominent.

Imprimer txt