Brèves

Encore des milliards pour les patrons

Brève
06/10/2009

Sarkozy a annoncé devant un parterre de patrons enthousiastes qu'il allait consacrer deux milliards d'euros aux PME. Quand il s'agit d'aider des patrons, Sarkozy sait trouver de l'argent dans des caisses qui sont censées être vides... Et quand, en plus, cela lui permet de soigner sa clientèle électorale, au diable l'avarice !

Mais, même s'il est beaucoup question des « petites entreprises », il y a fort à parier que celles qui bénéficieront le plus de cette nouvelle manne ne seront pas forcément si petites... Depuis des années, ce genre de discours sert surtout à justifier les cadeaux aux plus gros capitalistes !

Elève Luc Chatel : zéro ! Et vous copierez 100 fois : « l'école n'est pas à vendre »

Brève
04/10/2009

Pour lutter contre l'absentéisme dans les lycées professionnels, le ministre de l'Éducation propose une prime de 10 000 euros aux élèves d'une classe qui ne connaîtra aucune absence. Il prend les élèves pour des ânes qu'on fait avancer avec une carotte. Et il nous montre, au passage, que pour lui l'argent est la seule motivation !

Mais s'il veut que les élèves se sentent assez bien à l'école pour y venir, qu'il donne les moyens nécessaires pour que chaque élève soit accompagné et considéré, et puisse y acquérir le goût de la culture et de la connaissance.

Trou de la Sécu et propagande gouvernementale

Brève
04/10/2009

Selon le gouvernement, le déficit de la Sécu dépassera les 30 milliards d'euros en 2010. Le chômage et les licenciements en réduisant les recettes sont responsables de ce déficit. A cela il faut ajouter les milliards d'exonérations de cotisations patronales, qui sont loin d'être compensés par l'État. Il serait donc assez facile de mettre fin au déficit de la Sécu.

Mais le gouvernement ne veut pas régler le problème. Au contraire, il utilise le déficit pour annoncer de nouvelles attaques comme la hausse du forfait hospitalier, la baisse du remboursement de 110 médicaments et la chasse aux salariés en arrêt maladie.

La démocratie n'intéresse les dirigeants que quand tout le monde est d'accord avec eux

Brève
04/10/2009

En 2008, les Irlandais avaient rejeté le traité constitutionnel européen, lors d'un référendum. Du coup, le gouvernement organise un 2e référendum, pour que le oui finisse par l'emporter. On avait déjà fait le coup aux Danois pour le traité de Maastricht, où ce n'est qu'au deuxième référendum que le oui avait été majoritaire.

Voilà une illustration des aspects faussement démocratiques des référendums, pour ceux qui auraient des illusions.

Journée de mobilisation en Guadeloupe

Brève
04/10/2009

Le gouvernement français et les patrons des Antilles font tout pour ne pas payer ce que la grève générale de l'hiver dernier leur a imposé. Mais les travailleurs de Guadeloupe ont l'expérience d'une lutte victorieuse et savent la force qu'ils peuvent représenter. Le succès de la manifestation du 3 octobre, à laquelle avait appelé le LKP, montre que le gouvernement a beau jouer la montre, il n'en a pas fini avec la volonté du peuple guadeloupéen de ne pas faire les frais de la crise.

La crise frappe les jeunes diplômés

Brève
04/10/2009

32% des jeunes diplômés de l'année 2008-2009 n'ont pas trouvé d'emploi et se retrouvent obligés d'aller pointer à Pôle emploi.

Voilà un système qui forme des jeunes dont les compétences pourraient être utiles à toute la société, et qui en laisse ensuite un tiers sur le carreau.

Débrayages à France Télécom

Brève
30/09/2009

Après le suicide d'un salarié de France Telecom, le 24ème en 18 mois, des débrayages ont eu lieu à Annecy-le-Vieux, où travaillait le salarié, Grenoble, Lyon et Bordeaux.

Si la pression constante pour augmenter la productivité a poussé des salariés au désespoir et au suicide, les réactions de solidarité des travailleurs de France Télécom montrent que c'est la colère qui pourrait s'exprimer dorénavant.

Cette société laisse de côté une partie de sa jeunesse !

Brève
30/09/2009

Des jeunes pourront désormais bénéficier du RSA ... mais pas tous les jeunes. Bien que les sommes allouées soient très faibles, il faudra avoir travaillé deux ans pendant les trois dernières années pour en bénéficier et ce, alors que les statistiques montrent que les jeunes sont les plus touchés par le chômage.

Ce qui est dramatique, c'est que des jeunes commencent leur entrée dans la vie active en pointant au chômage et sans aucun revenu. Mais face à cela le gouvernement n'offre que des belles paroles.

Carnage en Guinée

Brève
30/09/2009

157 morts, peut-être beaucoup plus : les manifestation populaires pour exiger le départ du chef d'État putschiste de Guinée, Camara, ont été réprimées sauvagement par la junte.

La junte au pouvoir depuis décembre 2008 n'a pas arrêté de massacrer et de torturer. Alors, le gouvernement français fait mine de s'indigner aujourd'hui et de vouloir cesser d'envoyer des armes à ce régime.

Mais la France qui a de nombreux intérêts économiques dans le pays, avait été la première à reconnaître et à soutenir le chef actuel de la junte. Et ce n'est pas la seule dictature sanglante quelle soutient en Afrique.

Imprimer txt