Brèves

Raciste d’Etat

Brève
07/06/2010

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a été condamné pour injure à caractère racial. « Quand il y a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes », avait-il dit à propos d'un jeune beur.

Certains réclament sa démission. Ah si les ministres qui tiennent des propos douteux démissionnent, il va y en avoir, des fauteuils vides !

France Télécom : pas de suicide chez les gros actionnaires

Brève
07/06/2010

L'entreprise a versé en 2009 des dividendes supérieurs à ses bénéfices. Elle a donc dû souscrire un emprunt coûteux pour choyer ses actionnaires.

La pression exercée sur les salariés, qui a conduit plusieurs dizaines d'entre eux au suicide, n'était pas donc perdue pour tout le monde.

Un peuple qui en opprime un autre ne peut être un peuple libre

Brève
04/06/2010

La Knesset, l'Assemblée israélienne a été agitée par des insultes et des échauffourées hier. Des députés de droite et d'extrême droite ont insulté une députée arabe, Hanin Zoabi, tentant de l'empêcher de parler. Elle se trouvait à bord du convoi pour Gaza et témoignait de la violence des commandos de l'armée israélienne.

L'État israélien cherche à étouffer toute opposition à l'oppression des Palestiniens ; il favorise l'essor des courants les plus réactionnaires, voire racistes.

Au bonheur des banquiers

Brève
04/06/2010

« Frais pour réclamation non justifiée : 40,10 euros » (BNP Paribas). Frais pour rejet de chèque : 48,75 euros. Facturation de comptes inactifs : 123 euros (Crédit du Nord). Coût moyen de la lettre d'information : + 77,8% en cinq ans. Etc. Les banques ont beau faire des profits juteux - avec l'aide de l'Etat - , les frais bancaires explosent, selon une enquête UFC-Que choisir. Ils rapportent aujourd'hui 15 milliards d'euros aux banquiers.

Comme tout un chacun est obligé d'avoir un compte bancaire, c'est simplement du racket en col blanc.

Emploi en berne, précarité en hausse

Brève
04/06/2010

Le chômage aurait « cessé d'augmenter », se réjouit le gouvernement. Voire. .. Même officiellement, il y aurait 2,7 millions de chômeurs (9,9%) et pas de quoi se vanter. Les CDD et missions d'intérim se multiplient, au détriment des CDI, qui ne concernent plus que 49% des 15-64 ans.

Les grands groupes ne connaissent pas la crise, les résultats du CAC40 l'ont bien montré. En revanche, les salariés payent le prix fort.

Chassée par la porte, elle revient par la fenêtre

Brève
03/06/2010

Après que le gouvernement français a renoncé à imposer la taxe carbone, l'UE remet le couvert. La Commission de Bruxelles veut ainsi mettre en place une taxe, à 20 euros par tonne de CO2, c'est-à-dire encore plus que ce que le gouvernement envisageait. Mais cette fois-ci, il expliquera que ce n'est pas lui, « c'est l'Europe ». C'est de l'hypocrisie ou de l'arnaque ?

Les deux, mon capitaine.

Le racket du stationnement

Brève
03/06/2010

Les amendes pour défaut de ticket horodateur devraient bientôt passer de 11 à 20 euros (+81 %). C'est une demande d'un certain « Comité des finances locales » (CFL), composé d'élus. Il ne manque plus que l'accord du gouvernement, qui ne devrait pas trop se faire prier. Histoire que le racket soit imparable, le CFL veut également généraliser les PV électroniques, mieux recouvrés.

Allez, encore un effort, et il n'y aura plus que les riches qui prendront leur voiture.

Le poids du militarisme

Brève
03/06/2010

Selon un institut suédois, les dépenses militaires mondiales ont augmenté de 50 % depuis l'an 2000. L'année 2009 est la pire avec 1 244 milliards d'euros gâchés dans le militarisme, en hausse de 5,9 % sur l'année précédente.

Les USA consomment la moitié de ce budget de mort. Suivis, très loin derrière, par la Chine et... la France. Celle-ci est classée 3ème dans ce hit-parade morbide, mais si on rapporte à la population, 2ème, loin devant la Chine, avec près de 52 milliards d'euros.

De quoi largement combler, et plus, le déficit de la Sécurité sociale, retraites comprises.

Les vœux pieux des commissaires européens

Brève
03/06/2010

Michel Barnier, comme ses collègues en charge des finances européennes, est inquiet pour l'euro et doit bien reconnaître que les grandes banques font n'importe quoi pour augmenter leurs bénéfices et les profits de leurs actionnaires. Alors il prétend réformer tout cela. Concrètement, il fait la morale aux conseils d'administration en leur fixant un « devoir d'alerte » sur les risques dont ils pourraient avoir connaissance et une obligation de prise en compte des intérêts des déposants...

On imagine bien à quel point ça ne va leur faire ni chaud ni froid.

Imprimer txt