Brèves

Un Euro 2016 pour des millions de fans. Des milliards d’euros pour les patrons du BTP

Brève
31/05/2010

C'est donc la France qui organisera la coupe d'Europe de football en 2016.

A force de cadeaux aux patrons et banquiers, les caisses de l'État et des collectivités locales sont tellement vides que l'endettement est au plus haut et qu'on multiplie les restrictions et les suppression d'emplois. Mais, comme par miracle, les pouvoirs publics vont trouver des milliards pour financer les marchands de béton qui construisent les stades.

Car quelle que soit l'équipe qui gagnera l'Euro en 2016, on a déjà une petite idée de qui gagnera les gros sous qui vont avec.

Bourgeois parisiens : privilégiés et pas gênés

Brève
31/05/2010

La mairie de Paris tente de faire construire un peu plus de logements sociaux, pas assez, mais c'est encore trop pour les bourgeois arrogants du seizième arrondissement. Diverses associations multiplient les recours légaux pour tenter d'empêcher la construction de quelques dizaines de logements HLM vers la porte d'Auteuil, la Muette ou le quartier Dauphine, alors que les besoins sont criants en région parisienne.

Les députés UMP sont au premier rang pour dire que le logement social « dénature » leur arrondissement (il y en a 2,4 %).

Et ceux qui font preuve d'un tel égoïsme de classe nous ferons après cela de grands discours pour dire que les travailleurs doivent accepter des sacrifices au nom de la solidarité nationale.

Les cadeaux de l’État aux bourgeois

Brève
28/05/2010

La commission des finances du Sénat a sorti un rapport sur les « niches fiscales ». Derrière ce terme, le rapport mélange tout et n'importe quoi. Il met, par exemple, sur le même plan les exonérations de charges qui sont des cadeaux aux entreprises et les exonérations de certaines prestations sociales comme l'allocation adulte handicapé qui permet à peine à certains handicapés de survivre.

L'objectif est bien sûr de noyer le poisson. Car dans cette liste, il y a toute une série de cadeaux aux bourgeois, petits et grands, comme le crédit impôt recherche qui exonère les plus grosses entreprises d'une partie de leurs impôts, le crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile, les heures supplémentaires défiscalisées. La somme de ces trois cadeaux fait déjà plus de 7 milliards d'euros et ce n'est que le sommet de l'iceberg. Alors si l'État veut faire des économies pour se désendetter, qu'il prenne sur ces « niches fiscales » là.

Le prix du gaz flambe

Brève
28/05/2010

Selon une révélation de la presse, le prix du gaz devrait encore augmenter de 4,5 % en juillet, après une précédente augmentation de presque 10 %, il y a à peine trois mois, le 1er avril dernier.

Quand le gouvernement vantait la privatisation du gaz et de l'électricité, il osait dire que cela entrainerait une baisse des prix à cause de la concurrence. En réalité, EDF, Suez, Poweo et les autres savent s'entendre sur le dos des consommateurs pour les racketter.

Pas de cure d’austérité pour Tony Blair

Brève
28/05/2010

Depuis qu'il n'est plus Premier ministre, l'ancien leader travailliste Tony Blair multiplie les contrats dans le secteur privé pour des missions de conseils ou des interventions publiques. Dernièrement il a signé un contrat en tant que conseil stratégique auprès d'une entreprise américaine spécialisée dans les investissements en technologies vertes, pour un salaire non précisé, mais qui serait « à six chiffres ». Depuis trois ans, M. Blair a accumulé une fortune estimée entre 15 et 20 millions de livres.

Même s'il s'était fait élire avec les voix des travailleurs anglais, Tony Blair, quand il était au gouvernement, était un serviteur de la classe capitaliste. Aujourd'hui, en retraite politique, il vend directement ses services à des capitalistes particuliers.

L’exemple vient d’en haut

Brève
28/05/2010

Amnesty International critique dans son rapport annuel les violences policières en France. L'ONG dénonce la politique d'expulsion d'immigrés et de demandeurs d'asile par le gouvernement français.

Pour plaire à l'électorat d'extrême droite, Sarkozy et tous ses lieutenants, comme Brice Hortefeux ou l'ex-socialiste Besson, ont ouvertement mené une politique contre les travailleurs immigrés. Pas étonnant alors, que dans l'appareil de la police, les plus réactionnaires se soient sentis les coudées franches et prêts à en rajouter aux consignes déjà odieuses de leur hiérarchie.

Aux voleurs

Brève
27/05/2010

Le prix de l'abonnement mensuel dans les transports en Ile-de-France va augmenter à nouveau au 1er juillet, de 3,9 % en moyenne. Ce sera la plus forte augmentation de ces dix dernières années. Pour les zones 1 et 2, l'augmentation sera de 6,7 % et le prix du ticket à l'unité va augmenter de 6,25 %.

Le président de région, le socialiste Jean-Paul Huchon, a assuré qu'il s'agissait d'une « décision difficile »... C'est ça la différence entre le PS et l'UMP : quand ils nous font les poches, ils font l'effort d'avoir la larme à l'œil.

Le sport a bon dos

Brève
27/05/2010

Luc Chatel, le ministre de l'Éducation nationale, vient d'annoncer que, pour le bien-être des élèves, il voulait supprimer les cours l'après-midi pour les remplacer par du sport. Pour l'activité physique on repassera, car aucun budget n'est prévu pour les équipements ou l'embauche de personnels. Par contre, on voit bien tous les postes d'enseignants qu'on peut ainsi supprimer en prenant sur la durée de formation des élèves.

Les économies meurtrières de BP

Brève
27/05/2010

On commence à en savoir un peu plus sur l'origine de l'explosion de la plate-forme pétrolière du golfe du Mexique. La presse américaine a révélé que le géant pétrolier BP avait consciemment pris des risques pour faire des économies. Les conséquences de ces économies ont été l'explosion de la plate-forme qui a fait 11 morts et la marée noire qui ne cesse de s'étendre.

Ce groupe est riche à milliards, mais la soif de profits dans ce système n'a pas de limite. La vie des salariés, les conséquences sur l'environnement, tout cela ne pèse pas bien lourd. Et cet exemple illustre à quel point il est nécessaire que les travailleurs contrôlent ces grands trusts.

Imprimer txt