Brèves

Les économies meurtrières de BP

Brève
27/05/2010

On commence à en savoir un peu plus sur l'origine de l'explosion de la plate-forme pétrolière du golfe du Mexique. La presse américaine a révélé que le géant pétrolier BP avait consciemment pris des risques pour faire des économies. Les conséquences de ces économies ont été l'explosion de la plate-forme qui a fait 11 morts et la marée noire qui ne cesse de s'étendre.

Ce groupe est riche à milliards, mais la soif de profits dans ce système n'a pas de limite. La vie des salariés, les conséquences sur l'environnement, tout cela ne pèse pas bien lourd. Et cet exemple illustre à quel point il est nécessaire que les travailleurs contrôlent ces grands trusts.

Attaques contre les retraites : il faut être aveugle pour ne pas voir

Brève
26/05/2010

Les médias ont annoncé que le gouvernement prévoyait de retarder l'âge légal du départ à la retraite et cela dès le 1er janvier prochain. Les travailleurs qui misaient sur un départ en retraite dans les proches années devront, si on laisse faire le gouvernement, rester au travail plus longtemps.

C'était un secret de polichinelle. Toutes les rencontres avec les syndicats ne sont qu'une mise en scène pour faire croire que le gouvernement discute. Son objectif est clair depuis le début : faire payer les travailleurs, d'une manière ou d'une autre.

Tous les métiers sont pénibles

Brève
26/05/2010

On entend dire que les attaques du gouvernement sur les retraites pourraient être modulées suivant la pénibilité du travail. Là encore, il s'agit d'une escroquerie qui vise à diviser les travailleurs. L'immense majorité des emplois correspondent à du travail pénible et ceux qui ne l'étaient pas le sont devenus largement au fil des réductions d'effectifs année après année.

Travailler dans le bâtiment, c'est pénible, tout comme travailler sur une chaine de production, dans un hôpital, ou encore dans un centre d'appels téléphoniques. Prendre réellement en compte la pénibilité, ça signifie ne pas toucher au départ à 60 ans et revenir aux 37,5 annuités.

La ficelle est grosse

Brève
26/05/2010

La direction de la SNCF affirme que le relèvement de l'âge de la retraite ne concernera pas les régimes spéciaux. Elle compte ainsi éviter que la grève du 27 mai soit massive chez les cheminots.

On sait très bien que les gouvernements, pour faire passer leurs attaques contre les retraites ces dernières années, ont successivement visé les travailleurs du secteur privé puis du public, et au sein du secteur public ceux des régimes spéciaux et les autres. Et au final, c'est bien tous les salariés qui ont vu leurs retraites attaquées. Ne nous laissons pas diviser !

Une conscience précoce ?

Brève
26/05/2010

Sarkozy s'est rendu dans un collège de Beauvais afin de donner un cadre à ses discours sur la violence et l'absentéisme scolaires. Il a confirmé l'intention du gouvernement de suspendre dès la rentrée 2010 les allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire. Couper des aides à des familles qui en ont besoin pour survivre, alors que le chômage fait des ravages, c'est odieux.

Et c'est peut-être ce sentiment qui a poussé un jeune collégien à jeter une bouteille d'eau sur Sarkozy.

Parasites d’hier et d’aujourd’hui

Brève
26/05/2010

Assise sur un trône étincelant de dorures, la reine d'Angleterre a lu le discours que le nouveau gouvernement avait rédigé pour elle et annonçant les grandes lignes de la politique à venir. Comme partout en Europe, ce discours a annoncé des mesures d'austérité. Sous la pression de la finance, plus de 7 milliards d'euros d'économies sont prévus, entrainant entre autres 300 000 suppressions d'emplois dans le secteur public.

Cette reine sur son trône et ces actionnaires des banques qui imposent leur dîme à toute la société, ce sont les aristocrates d'hier et d'aujourd'hui unis pour faire payer le peuple.

Dette publique : pressurer les travailleurs pour arroser le patronat

Brève
20/05/2010

Selon la commission des Finances de l'Assemblée nationale, la moitié des 140 milliards d'euros du déficit public de 2009 est due aux réductions d'impôts diverses accordées au patronat et aux plus riches depuis 2007.

Au nom de ce déficit, le gouvernement supprime massivement des postes dans les hôpitaux, les écoles et impose l'austérité à toute la population.

Cela résume la politique du gouvernement : faire les poches du monde du travail pour arroser la bourgeoisie.

Les Roumains manifestent contre la rigueur

Brève
20/05/2010

Mercredi 19 mai, plus de 30 000 manifestants ont défilé dans les rues de Bucarest pour protester contre la politique de rigueur programmée par le gouvernement roumain en échange de prêts du FMI. Les manifestants ont bien raison de ne pas vouloir laisser passer des mesures véritablement catastrophiques pour l'ensemble de la population puisqu'il est question de diminuer les salaires de la fonction publique de 25 %, les retraites de 15 % sans compter la baisse drastique des allocations familiales et de l'aide aux personnes handicapées.

Ils ont bien raison de refuser de se laisser étrangler pour les profits des banquiers.

GM : l’Etat a sauvé les profits, pas les emplois

Brève
19/05/2010

Un an après s'être déclaré officiellement en faillite, le géant américain de l'automobile General Motors vient d'annoncer 1,2 milliards de dollars de bénéfice au 1er trimestre 2010.

Sa recette ? Des dizaines de milliers d'emplois supprimés, des sacrifices imposés aux travailleurs et aux petits concessionnaires et l'injection de plus de 50 milliards de fonds publics.

Les profits étant de retour, l'administration Obama prévoit de revendre ses parts à des capitaux privés. Le capitalisme, c'est les risques pour la collectivité et les profits pour les actionnaires.

Imprimer txt