Brèves

La lutte contre le sida

Brève
21/07/2010

Selon le sommet mondial sur le sida, seul 10% des pays disposent de programme de prévention du sida. Malgré cela, alors qu'il y a 33,4 millions de séropositifs, les contributions des pays riches sont en baisse. Il manquerait 11,3 milliards à consacrer à cette maladie. Ce constat met en évidence l'inégalité devant la maladie entre pays pauvres et pays riches. La santé reste un luxe dont une partie importante de la population est écartée même dans les pays riches.

Université à deux vitesses

Brève
21/07/2010

L'Unef vient de publier son palmarès des universités. Une université sur deux s'arroge le droit de faire payer des frais supplémentaires aux étudiants afin de compenser les crédits qu'elles n'obtiennent pas du ministère. Et dans le même temps, le gouvernement prétend ne pas imposer de rigueur au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et explique la nécessité de la formation pour lutter contre le chômage !

L’hypocrisie en moins

Brève
20/07/2010

La presse a noté que dans un de ses discours à Tokyo, Fillon a prononcé le mot de « rigueur » que le gouvernement essaye d'éviter pour qualifier le budget décidé par le gouvernement. Ca fait longtemps que le monde du travail avait compris et que la population laborieuse s'attend à une nouvelle série de mesures toujours plus anti-ouvrières car, ce qui est évident aussi, c'est que ce gouvernement n'a aucune intention de s'attaquer aux riches pour réduire le montant des dettes de l'Etat.

A moins que les travailleurs ne réussissent à lui imposer.

Taxer les séniors pour financer les plus vieux !

Brève
20/07/2010

Un rapport émanant de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale propose au gouvernement de financer la dépendance des personnes âgées par une assurance obligatoire contractée par les personnes de plus de 50 ans, une hausse de la CSG sur les pensions et la récupération sur succession.

Depuis quelques temps déjà, le gouvernement lorgne sur les revenus des retraités et des plus de 50 ans qu'il considère moins touchés par la crise que le reste de la population. Pas étonnant qu'une commission se fasse le relais de cette conception d'une prétendue « solidarité nationale » dont le gouvernement nous rebat les oreilles. Dans une période où chacun peut s'apercevoir qu'il n'y a aucune égalité devant l'impôt, tant les plus riches ont mille moyen d'y échapper et ne sont pas contrôlés, ces propositions sont scandaleuses.

Des méthodes de voyous

Brève
20/07/2010

Les 1150 salariés de l'usine de boites de vitesses Général Motors Strasbourg ont été soumis à un chantage odieux de Général Motors Company alors même que l'entreprise dégage des bénéfices. La maison-mère ne souhaite reprendre le site qu'à condition que les salariés acceptent un gel des salaires, la suppression de l'intéressement pendant 3 ans et la perte de 6 jours de RTT. La direction a donc organisé un référendum. En réalité aucune garantie n'est donnée aux salariés quant à l'emploi, et l'exemple de la fermeture de Continental, dont les salariés avaient accepté des sacrifices et ont vu leur site fermer, en est une preuve.

Les salariés qui ont refusé d'accepter ces sacrifices sont minoritaires mais rien ne dit qu'ils le resteront, tant les patrons profitent du chômage pour imposer une exploitation toujours plus forte aux salariés.

Hausse du Livret A : tu parles !

Brève
20/07/2010

Après plus d'un an au taux ridicule de 1,25 %, le livret A vient d'être remonté à 1,75 %. Ce n'est pas avec cela que les petits épargnants vont faire des folies, ni même maintenir le pouvoir d'achat de leurs économies. De juin 2009 à juin 2010, l'indice des prix à la consommation de l'INSEE a augmenté de 1,5 % (avec une hausse est de toute évidence plus forte pour les dépenses des milieux populaires) et les « experts » prévoient que ça monte plus dans les mois qui viennent.

Mais la bourgeoisie, grande et moins grande, dispose, elle, de placements autrement plus lucratifs.

Mini-partis, maxi-financement

Brève
20/07/2010

L'affaire Woerth-Bettencourt a fait largement connaître l'existence de dizaines voire centaines de tout petits « partis » créés à titre individuel par différents politiciens, dont une bonne partie des ministres. Ces structures sont destinées à recueillir des fonds de particuliers en contournant les limites que prévoit la loi sur le financement des partis politiques. Il n'est légalement pas possible de dépasser 7 500 euros de versement à un parti... sauf en versant aussi à tous les « micro-partis »... proches du pouvoir.

C’est tout un symbole

Brève
20/07/2010

Fillon a fait flotter le drapeau kanak en Nouvelle-Calédonie, à côté du drapeau français. Quelle générosité... alors que c'est la moindre des choses sur cette île située à 20 000 km de la France.

Mais pourquoi y aurait-il encore le drapeau français ? Il s'est imposé manu militari à la fin du dix-neuvième siècle et à nouveau en 1984 avec le GIGN... Il ne symbolise que la domination exercée sur le peuple kanak et la mainmise des compagnies occidentales sur les richesses calédoniennes, comme le nickel.

Retraites : Sarkozy joue les cadors

Brève
13/07/2010

Sarkozy a tenté de jouer les matamores lors de son interview télévisée, en expliquant que le nombre de manifestants contre son projet de réforme des retraites ne changerait rien à l'affaire, qu'il ne cèderait jamais, etc.

Le dernier à avoir tenu ce genre de discours, c'était Villepin, au début des manifestations contre le CPE, en 2006. Quelques semaines plus tard il remballait piteusement sa loi.

Voilà qui donne envie d'être encore plus nombreux dans la rue, le 7 septembre, et surtout, de continuer après jusqu'à ce qu'ils cèdent.

Imprimer txt