Brèves

Les affameurs

Brève
04/02/2013

La Banque alimentaire, les Restos du Cœur, le Secours Populaire et la Croix Rouge manifestent aujourd'hui un peu partout dans le pays. Ces associations protestent contre la baisse drastique des subventions du Programme européen d'aide aux plus démunis, qui permet de financer 130 millions de repas en France.

Alors que la misère explose, empêchant de plus en plus de chômeurs, de retraités et même de salariés ayant encore un travail, de manger à leur faim, l'Union européenne ferme le robinet. Cette aide, vitale pour les associations, était pourtant dérisoire : moins de 1% du budget européen, 1 euro par Européen.

Là encore, priorité aux capitalistes !

Pirates d’État

Brève
04/02/2013

Plusieurs groupes de Somaliens, accusés d'avoir pris en otage des navigateurs français, avaient été littéralement kidnappés au large de la Somalie et incarcérés en France. Les accusés du piratage du « Carré d'As » viennent d'être jugés en appel, quatre ans après les faits. Arrêtés illégalement, déportés à des milliers de kilomètres dans un pays dont ils ne connaissent pas la langue, jugés après des années de détention, enfin libérés, ils sont désormais expulsables pour "entrée illégale sur le territoire français" !

Une situation kafkaïenne mais surtout révoltante.

Mal logement, la situation empire

Brève
01/02/2013

Selon le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre, il y a actuellement 3,6 millions de personnes « non ou mal logées » et plus de cinq millions « fragilisées par la crise ». Enfin, 685 000 sont dépourvues de logement (dont 133 000 SDF). Quant aux demandes d'hébergement au numéro d'urgence, le 115, elles ont augmenté de 37% depuis un an. Et le gouvernement a déjà fait savoir qu'il doutait fort que son propre objectif de construction pour l'an prochain, pourtant très limité, sera atteint.

Construire des millions de logements sans engraisser les patrons du BTP, réquisitionner les logements vides, cela devient de plus en plus vital. Ce gouvernement s'y refuse. Il faudra l'y contraindre.

La voix de son maître

Brève
01/02/2013

Le Figaro attaque la CGT de PSA et la CGT de Goodyear Amiens. Selon ce journal, ce serait les syndicats et les travailleurs qui se défendent qui seraient responsables de la fermeture de ces usines !

La presse au service du patronat défend la main qui la nourrit. Selon eux, les travailleurs ne devraient avoir que le droit de la fermer.

Des mots, que des mots

Brève
01/02/2013

Hollande veut proposer d'enlever le terme de « race » dans la Constitution française. Combattre le racisme, ce n'est pas une question de mots seulement. Donner le droit de vote aux travailleurs étrangers présents depuis des décennies dans ce pays, ce serait un véritable geste, y compris contre le racisme.

Mais pour les dirigeants du PS, cela n'est qu'une promesse électorale, qu'ils agitent depuis trente ans sans jamais la tenir lorsqu'ils arrivent au pouvoir et qu'ils en ont donc les moyens.

Peillon veut pas payer

Brève
01/02/2013

Suite à la grève des professeurs des écoles et celle de la fonction publique, Peillon, ministre de l'Éducation nationale, proposerait une prime annuelle de 400 euros. Le but de cette prime est de faire avaler les heures de travail gratuites qu'il compte imposer avec la réforme des rythmes scolaires.

Dans les attaques contre les salariés, le gouvernement socialiste montre l'exemple !

Le vrai visage de Montebourg

Brève
01/02/2013

Montebourg, le ministre du Redressement productif, a osé conseiller aux salariés de Renault d'accepter les sacrifices imposés par la direction, sacrifices qu'il juge « modérés ». Des baisses de salaire, une mobilité obligatoire, des jours de travail gratuits, pour ce serviteur des patrons, ce sont des « sacrifices modérés ».

Voilà un homme politique à mépriser sans modération !

Une seule option : la lutte collective !

Brève
31/01/2013

La direction de Goodyear vient d'annoncer son intention de fermer l'usine d'Amiens nord. Elle ose affirmer que c'est « la seule option possible après cinq ans de négociations infructueuses » En réalité, la direction de Goodyear essaye depuis des années de licencier des centaines de travailleurs et ment sur les projets en cours.

Les patrons de Goodyear sont des licencieurs, des menteurs et des maîtres-chanteurs. Les travailleurs qui veulent se battre contre ces attaques ont mille fois raison.

La nouvelle loi sur les banques ou comment protéger les spéculateurs

Brève
31/01/2013

Le Parlement discute actuellement d'une loi dite de « séparation et de régulation des activités bancaires » censée limiter la spéculation. Auditionné, le PDG de la Société Générale a expliqué qu'environ 0,75% seulement des activités seraient concernés par la loi. Autant dire que le gouvernement s'apprête à faire voter un texte qui ne changera absolument rien.

Le gouvernement de gauche ne veut surtout pas toucher au pouvoir des banques et des spéculateurs. Pire, il les protège.

Imprimer txt