Brèves

Inflation patronale

Brève
08/04/2009

En France, entre 1998 et 2006, le pouvoir d'achat des dirigeants des sociétés anonymes a augmenté de 68% alors que le salaire net moyen a seulement augmenté d'un peu plus de 5%. Ce qui fait qu'aujourd'hui, un salaire annuel de grand patron équivaut à 300 ans de SMIC.

A force de ristournes, de subventions, de réductions d'impôts accordés par les différents gouvernements français, de droite comme de gauche, les patrons du CAC 40 sont aujourd'hui les mieux payés d'Europe.

L'État soigne ses militaires et ses industriels

Brève
08/04/2009

Malgré la crise, l'État maintient les crédits militaires pour la période 2009-2014. La Loi de Programmation Militaire dont l'examen à l'Assemblée commence aujourd'hui, prévoit 185 milliards aux armées (hors pensions) dont 103 milliards uniquement destinés aux équipements.

Rien n'est trop beau pour ces militaires : 56 nouveaux hélicoptères, une cinquantaine d'avions Rafale, deux frégates « multimissions »...

Les industriels de l'armement peuvent se frotter les mains, les commandes sont assurées sans même que se profile l'ombre d'un débat à ce sujet à l'Assemblée Nationale.

Un job a plein temps

Brève
07/04/2009

Ségolègne Royal, en visite au Sénégal, a choisi de faire parler d'elle en demandant pardon pour le discours paternaliste, et même un tantinet raciste, qu'avait prononcé Sarkozy dans ce même pays en 2007.

Si on se mettait en tête de s'excuser à chaque fois que Sarkozy tient des propos réactionnaires, mensongers ou tout simplement imbéciles, il faudrait s'y mettre tous les jours.

Injustice confirmée

Brève
07/04/2009

Mumia Abu Jamal est un militant noir américain qui a été condamné à mort en 1982 pour le meurtre d'un policier. Cela fait donc vingt-sept ans qu'il croupit dans un « couloir de la mort » en clamant son innocence et en dénonçant son procès truqué et raciste.

Mais si la cour d'appel de Philadelphie a annulé sa condamnation à mort l'an dernier, Mumia Abu Jamal est toujours en prison car sa culpabilité a été réaffirmée contre toute évidence.

Et c'est cette culpabilité inventée qui vient d'être confirmée le 6 avril par la cour suprême des États-Unis, la plus haute juridiction de ce pays. Mumia n'a donc pas droit à un nouveau procès, équitable cette fois. Et, à moins que la mobilisation contre cette injustice se poursuive, il restera en prison.

Lutte bidon contre l’inflation

Brève
07/04/2009

L'année dernière le gouvernement avait présenté la vente de certains médicaments en libre-service dans les pharmacies, devant le comptoir, comme un moyen de faire baisser le prix de ces produits d'automédication.

Un an après, une étude du quotidien Le Parisien révèle que les prix n'ont presque pas baissé. En tout cas beaucoup moins que les 10 % proclamé fièrement à l'époque.

Vendre du vent, c'est le véritable métier de ceux qui gouvernent.

De l’argent il y en a…

Brève
07/04/2009

L'usine de tracteurs Agco Beauvais, anciennement Massey-Fergusson, dans l'Oise, arrête ses chaînes de montage cette semaine. La direction se débarrasse des intérimaires et impose à 700 de ses salariés de prendre des RTT ou des congés, en présentant cela comme une faveur pour ne pas perdre de salaire.

Si la crise impose une baisse de la production, rien n'oblige les travailleurs à la payer sous forme de congés ou de diminution de salaire. Les profits passés et présents de ce n° 3 mondial du machinisme agricole y suffisent largement.

Racket

Brève
06/04/2009

Le gouvernement, qui a déjà fortement baissé le taux du livret A en début d'année, pourrait le réduire encore, début mai, de 2,5 % à 1 % environ.

Le taux du livret A est indexé sur l'inflation. Or, prétend le gouvernement, "il n'y a plus d'inflation".

Il prétend donc que les prix n'augmentent pas. Quand on va faire ses courses, on peut constater que c'est un gros mensonge.

Le "social" selon Sarkozy

Brève
06/04/2009

Mi-février, lors du "sommet social", Sarkozy avait promis une prime de 500 euros aux chômeurs non indemnisés.

Finalement, cette mesure ne concernera que les chômeurs ayant perdu leur emploi entre le 1er avril 2009 et le 31 mars 2010 et ayant travaillé au moins deux mois en deux ans et demi.

De ce fait, des dizaines de milliers de précaires, dont le contrat s'est terminé avant le 1er avril du fait de la crise, n'auront pas droit à cette prime. Et c'est la même chose pour tous ceux qui ne trouvent pas d'emploi depuis des mois.

Encore une promesse bidon de Sarkozy.

L'effet Otan à Strasbourg

Brève
06/04/2009

Le sommet de l'OTAN à Strasbourg a entraîné un quadrillage policier de la ville jamais vu : interdiction de circuler, stationnement impossible, plaques d'égout scellées, batteries anti-aériennes !

Les opposants à l'OTAN, cette machine de guerre contre les peuples, ont été empêchés de manifester en centre-ville. En revanche, un quartier pauvre leur a été abandonné sans surveillance policière. Et là, des casseurs s'en sont pris à divers bâtiments en s'opposant aux manifestants et à des habitants.

La police a longtemps laissé faire et le sommet s'est tenu tranquillement loin de tout ça...

Imprimer txt