Brèves

« Les bourgeois, plus ça devient vieux… plus ça devient… » (Jacques Brel)

Brève
08/11/2012

Le PDG milliardaire Serge Dassault, sénateur UMP et propriétaire du Figaro, a affirmé que le mariage homosexuel, actuellement en discussion, va... faire disparaître la population et que « dans dix ans il n'y aura plus personne, c'est stupide ». Et d'ajouter, sans rire, que c'était même l'une des raisons de la « décadence de la Grèce » ! Faute de Rafale, il peut toujours exporter sa propre bêtise, il en a à revendre.

Changement de dictateur en Chine

Brève
08/11/2012

Après s'être focalisée sur les élections américaines, la presse se tourne aujourd'hui vers la Chine où un nouveau chef d'État doit être désigné. Ce sera sûrement un changement pour le nouvel élu, Xi Jinping, sans doute aussi pour toute une clique qui le soutient... mais pas pour la population chinoise.

En ce sens, les changements à la tête de l'État en Chine, aux États-Unis ou même en France aboutissent sensiblement à la même chose. On change la façade mais derrière, ce sont toujours les représentants des exploiteurs qui décident. Et, que ce soit en Chine, en Europe ou aux États-Unis, derrière les différentes étiquettes il y a toujours l'exploitation. Et la dictature chinoise n'est pas plus « communiste » que Hollande n'est « socialiste ».

Les capitalistes insatiables

Brève
08/11/2012

Un fonds américain vient de racheter 1% d'actions du groupe de Danone. Ce fonds est connu pour ses interventions en faveur de mesures visant à augmenter la rémunération des actionnaires dans des groupes alimentaires. En conséquence, la Bourse de Paris a montré satisfaction : les actions ont monté.

Les rapaces ne sont jamais rassasiés !

Obama II, le retour

Brève
08/11/2012

Barack Obama a été réélu à la présidence des États-Unis, malgré ses promesses non tenues, un bilan catastrophique pour des millions d'Américains qui ont des revenus en baisse, et malgré une politique tout autant va-t-en guerre que celle de son prédécesseur.

Cette élection est due pour part au positionnement de son adversaire qui se présentait ouvertement comme le candidat des riches, contre les dépenses sociales, contre le droit à l'avortement.... Mais le premier discours d'Obama, qui propose à son adversaire de collaborer, illustre le fait que les deux grands partis en compétition représentent deux façons proches sur l'essentiel de gérer les affaires des capitalistes et des riches. Ce n'est ni une nouveauté, ni une surprise.

Le baratin gouvernemental

Brève
07/11/2012

Ayrault a déclaré que les 20 milliards de crédit d'impôts dont profiteront les entreprises permettraient de créer 300 000 à 400 000 emplois. Sans blague !

Ils empocheront l'argent, pour en faire absolument ce qu'ils veulent, comme d'habitude.

Le patronat dans ce pays dispose déjà de plus de 170 milliards d'exonération de charges sociales et d'impôts. Cela n'empêche que depuis des années, les licenciements se succèdent. Les usines ferment les unes après les autres. Les 20 milliards d'euros de crédit d'impôts ne sont qu'un cadeau supplémentaire qui ne permettront pas d'avoir un chômeur de moins.

Mais les actionnaires, eux, apprécieront.

Le patronat satisfait par l’écoute du gouvernement

Brève
07/11/2012

La représentante du Medef a affiché sa satisfaction devant les annonces des mesures préconisées par le gouvernement. Et cela se comprend : elle demandait 30 milliards pour le patronat, 20 leur sont accordés. Mais elle ne désarme pas et compte bien convaincre le gouvernement d'atteindre les 30 milliards demandés.

La campagne menée par les patrons et leurs relais politiques à propos de la compétitivité et de la baisse des marges des entreprises n'est là que pour justifier le détournement des finances publiques au profit d'une minorité déjà repue.

Un gouvernement aux ordres des riches

Brève
07/11/2012

Les 20 milliards seront financés par les hausses de TVA et par des restrictions budgétaires dans les services de l'Etat, les collectivités locales et les organismes sociaux. Par tous les bouts, ce sont les couches populaires qui paieront, et par la TVA, et par moins d'emplois et moins de services publics.

Morts pour le profit

Brève
07/11/2012

Alors que de nombreux pays avaient déjà interdit l'amiante et que des scientifiques avaient depuis longtemps identifié l'amiante comme source de cancer, le ministère du Travail dirigé par Martine Aubry dans les années 80 n'a pas pris la moindre mesure coercitive, cédant ainsi aux lobbys de la filière. Il a fallu attendre 1996 pour que l'usage de l'amiante soit enfin interdit en France.

En conséquence, des milliers de travailleurs meurent et vont mourir, victimes de ces exploiteurs et de la complicité des ministres qui les ont couverts. Demander à ces ministres de rendre des comptes, c'est vraiment le minimum.

Une politique au mépris des peuples

Brève
07/11/2012

Le gouvernement israélien a annoncé la construction de plus de mille nouveaux logements de colons à Jérusalem Est, zone qui devrait revenir aux Palestiniens.

Il profite de la complicité des grandes puissances, pour qui l'État d'Israël est un appui dans la région, et qui considèrent à l'instar du gouvernement israélien que les peuples ne sont que des masses de manœuvre.

Imprimer txt