Brèves

Israël : avant Obama, après Obama, rien ne change

Brève
26/05/2009

Obama avait promis de s'attaquer « vigoureusement » à la question des colonies israéliennes dans les Territoires occupées de Palestine. Cette promesse n'a apparemment pas vraiment terrifié le Premier ministre israélien Netanyahu : à la demande d'Obama de « geler » les implantations de colonies dans les Territoires palestiniens, il a répondu par une fin de non-recevoir.

Et comme d'habitude depuis 51 ans que cela dure, ni les USA ni l'ONU ni la « communauté internationale » ne feront quoi que ce soit pour empêcher Israël de fouler aux pieds les droits du peuple palestinien.

Les terres les plus fertiles d’Afrique pour le business agro-alimentaire

Brève
26/05/2009

Des organismes internationaux, dont deux liés à l'ONU, viennent de publier un rapport sur la mainmise des capitaux internationaux sur des terres d'Afrique noire. En quelques années, les paysans africains ont vu plus de deux millions d'hectares être vendus ou loués à ces « investisseurs », essentiellement en Éthiopie, au Ghana, au Mali, à Madagascar et au Soudan.

Bien souvent, les États de ces pays sont complices et bradent pour une bouchée de pain les meilleures terres, les mieux irriguées, alors même qu'elles sont un moyen de subsistance pour les populations locales.

Formellement, il n'y a plus de "colonies". Mais derrière le terme abstrait d'investisseurs internationaux, des requins continuent de s'accaparer le peu de richesses des pays d'Afrique.

Nortel : 500 emplois menacés

Brève
26/05/2009

Nortel est une multinationale canadienne des télécommunications. Après avoir planifié 1 800 suppressions d'emplois à l'échelle mondiale, le groupe en a annoncé 3 200 de plus au début de l'année.

En France, selon le syndicat CFTC du site de Châteaufort dans les Yvelines, la direction devrait annoncer la liquidation de la filiale française, ce qui signifierait la suppression de 500 emplois. Ce même syndicat dénonce aussi les dirigeants du groupe qui se sont accordés 7 millions de dollars de primes en mars dernier.

Ces grandes multinationale aux comptabilités opaques, même lorsqu'elles se déclarent en faillite, ont de quoi payer le maintien des emplois.

Sarkozy en VRP des groupes français

Brève
26/05/2009

Sarkozy est parti inaugurer une base militaire dans l'Emirat d'Abou Dhabi, en face des côtes iraniennes. En plus de se vouloir le gendarme de l'impérialisme, dans cette région dominée par les intérêts pétroliers, Sarkozy cherche à vendre les Rafales de Dassault et obtenir des contrats de construction de centrales nucléaires pour Total et Areva. Mais la concurrence américaine est présente aussi.

À quoi servent les présidents ? À défendre les intérêts de leurs trusts !

Accident de chemin de fer : la privatisation en cause

Brève
24/05/2009

Dans l'accident ferroviaire qui a eu lieu sur la ligne Paris-Bordeaux, la responsabilité d'un opérateur privé, une filiale de la Deutsche Bahn, serait engagée. Les tractopelles transportées auraient été mal arrimées, heurtant un train de marchandises qui venait dans l'autre sens.

Depuis qu'avec la libéralisation du transport de marchandises, huit sociétés privées ont été autorisées à utiliser le réseau de la SNCF, une recrudescence des accidents a été constatée.

Respecter les règles de sécurité, ça a un coût et c'est contradictoire avec la logique des sociétés privées qui cherchent toujours à faire le plus de profit possible.

Église irlandaise : un rapport dénonce soixante ans de sévices.

Brève
24/05/2009

Une commission d'enquête irlandaise vient de publier un rapport dénonçant des décennies de mauvais traitements et d'abus sexuels dans plus de 200 écoles ou institutions pour enfants.

Entre 1930 et la fin des années 1990, 35 000 enfants - des orphelins, des enfants retirés à leurs familles jugées incapables de les élever, ou tout simplement des enfants de mères célibataires - ont été envoyés dans des maisons de redressement, des orphelinats et des foyers administrés par des congrégations catholiques où ils ont été victimes des pires traitements : laissés sans nourriture, battus et souvent violés. La commission a également mis en évidence la complicité des autorités religieuses et administratives.

Aujourd'hui encore, l'Église se soucie de protéger ceux de ses membres qui se sont comportés en tortionnaires : elle a obtenu de la justice irlandaise que le rapport ne cite aucun nom, supprimant ainsi toute possibilité de poursuite judiciaire.

Deux enfants arrêtés pour vol à la sortie de l’école

Brève
24/05/2009

Mardi 19 mai, deux enfants de 6 et 10 ans ont été arrêtés par la police et emmenés au commissariat où ils ont passé deux heures pour une affaire de « vol de vélo ». Six fonctionnaires et deux véhicules de police ont été mobilisés pour l'interpellation de ces deux « délinquants présumés ».

Face à l'émoi et à l'indignation que ces arrestations stupides et révoltantes ont provoqué chez de nombreux parents d'élèves, le ministre de l'Intérieur a été obligé d'annoncer l'ouverture d'une enquête.

Mais il n'y a pas à chercher très loin : si des policiers ont pu se croire autorisés à traiter ainsi deux enfants, couverts par leur supérieur, le directeur départemental de la Sécurité publique de la Gironde, Albert Doutre, qui leur a apporté un total soutien public, la responsabilité en revient d'abord à Sarkozy et à sa démagogie sur le thème de la délinquance des mineurs.

Darcos propose d’autoriser les fouilles des élèves

Brève
24/05/2009

Une semaine après avoir proposé d'installer des détecteurs de métaux à l'entrée des établissements, Xavier Darcos, ministre de l'Éducation nationale, récidive sur le terrain sécuritaire. Cette fois, il préconise la fouille des élèves à l'intérieur des collèges et lycées. Il s'est aussi prononcé en faveur de brigades de sécurité capables de se déplacer « rapidement » dans les établissements en cas de sérieux problèmes. Il s'agirait d'agents internes à l'Éducation nationale, sur le modèle des brigades de la Suge (surveillance générale) à la SNCF.

Toutes ces mesures prétendant lutter contre la violence scolaire sont du flan. La réalité, c'est qu'avec 13 500 postes supprimés à la rentrée 2009, le quotidien du personnel des établissements et des élèves continuera de se dégrader toujours plus.

Tapis rouge pour les fraudeurs

Brève
22/05/2009

Depuis le 20 avril, le gouvernement a mis en place une « cellule de régularisation des avoirs non déclarés dans les paradis fiscaux ». Les riches détenteurs de comptes dans des paradis fiscaux peuvent désormais régulariser leur situation sans craindre des poursuites pénales. Un numéro de téléphone spécial, ainsi qu'un point accueil « anonyme » au centre des impôts de Paris, leur sont dédiés afin que ces délinquants de haut vol puissent préserver leur anonymat.

La « tolérance zéro », c'est réservé aux jeunes de banlieue...

Imprimer txt