Brèves

Air France-KLM : non à la réduction des effectifs !

Brève
22/05/2009

La compagnie Air France-KLM vient d'annoncer une perte «historique » de 814 millions d'euros.

Cette perte est le prétexte saisi par la direction d'Air France-KLM pour annoncer un plan de réduction d'effectifs. Après une baisse cette année de 2700 personnes sur un effectif de 107 000, la direction prévoit de supprimer encore 3000 postes en 2009-2010.

De 2004 à 2008, Air France a fait plus de 4 milliards 250 millions d'euros de bénéfices cumulés. Qu'elle prenne sur ces profits pour maintenir les emplois !

Renforts de personnel insuffisants au Pôle Emploi

Brève
22/05/2009

Pour faire face à la brutale augmentation du chômage et à la mise en place du RSA (Revenu de Solidarité Active), le gouvernement prévoit de recruter 1840 agents supplémentaires au Pôle Emploi. Actuellement, les plates formes qui accueillent les chômeurs sont saturées. Les « entretiens individuels mensuels personnalisés » sont fait à la chaîne et ne durent que 20 minutes au maximum lorsqu'ils ne se déroulent pas... par téléphone.

Le gouvernement expliquait que la fusion ANPE-ASSEDIC devait permettre de disposer de davantage de conseillers pour les chômeurs et de plus d'agents pour prospecter les offres d'emploi. Il n'en a rien été, bien au contraire.

Et les embauches récemment annoncées sont bien insuffisantes (elles représentent à peine 5 % des 45 000 agents actuels) pour arranger les choses.

American Express licencie

Brève
22/05/2009

L'entreprise américaine veut faire 800 millions d'économies. Il lui faut donc licencier 4000 emplois dans le monde, ce qui représente 6 % de ses effectifs. Pas d'état d'âme pour ces requins de la finance pour lesquels le profit passe avant toute autre considération.

Patrons et gouvernement creusent le trou de la Sécu

Brève
19/05/2009

D'après la commission des comptes de la Sécurité sociale, le déficit du régime général, pour l'année 2008, s'est monté à 10,2 milliards d'euros. Pour l'année 2009, une estimation officielle sera rendue publique à la mi-juin mais, d'ores et déjà, un doublement du déficit est envisagé.

Ce sont les patrons et le gouvernement qui sont les premiers responsables de ce résultat : la vague récente de licenciements et les multiples exonérations de charges accordées aux entreprises et non compensées par l'État entraînent une diminution des recettes.

Et pourtant, les ministres vont sûrement bientôt se relayer pour justifier de nouvelles mesures soi-disant pour « sauver la Sécu », c'est-à-dire pour justifier de nouveaux sacrifices imposés aux travailleurs.

Les notes de frais des députés britanniques

Brève
19/05/2009

Plusieurs parlementaires britanniques, conservateurs comme travaillistes, ont bénéficié des largesses du système de défraiement des députés. Ils se sont fait rembourser toutes sortes de faux frais, allant de la résidence secondaire à un fauteuil de massage, d'un home cinéma à l'entretien des douves d'un château en passant par les frais de jardinage et des boîtes de pâtée pour chiens...

On ne sait pas s'il faut rire ou pleurer au spectacle de tant de mesquinerie...qui en dit long sur les préoccupations réelles de nombre de ces « élus du peuple ».

France Télécom ne veut plus gérer ses cabines téléphoniques

Brève
19/05/2009

France Télécom veut confier la maintenance technique des 153 000 cabines téléphoniques à une société privée extérieure afin de réduire les coûts. En 2008, la maintenance des petits centraux téléphoniques avait déjà été sous-traitée, toujours pour faire des économies.

Les cabines téléphoniques, considérées comme de moins en moins rentables, sont déjà peu entretenues et le seront encore moins. Les habitants des campagnes et les personnes âgées seront les premières victimes de cette sous-traitance d'un service vital qui était jusque-là public.

Don Quichotte : cachez cette misère que je ne saurais voir

Brève
19/05/2009

Vendredi dernier, l'association Les Enfants de Don Quichotte a installé une centaine de tentes le long des berges de la Seine, à Paris, pour dénoncer l'inaction du gouvernement face au scandale que constitue la situation de centaines de milliers de personnes sans abri et des millions de mal logés.

Le gouvernement n'a pas tardé pour réagir : à peine deux heures plus tard, tout un escadron de gendarmes mobiles, cinq bateaux de police, des plongeurs, ont délogé brutalement les gêneurs, et par la même occasion, les journalistes qui les accompagnaient.

Remplacer les profs et les surveillants par des détecteurs de métaux

Brève
19/05/2009

Après l'agression d'une enseignante par un de ses élèves dans un collège près de Toulouse, le ministre de l'Éducation, Xavier Darcos, n'a rien trouvé d'autre à proposer que l'installation de portiques de détection de métaux. Répondant à ceux qui revendiquaient des moyens humains supplémentaires, il a expliqué que ce n'était pas un « problème de personnel » mais qu'il y aurait « un public scolaire qui se dégrade un peu » et, en conséquence, « un problème de sécurité ».

On comprend surtout que le gouvernement veut pouvoir supprimer 35 000 postes de fonctionnaires, comme il l'a annoncé récemment, en se moquant complètement des conséquences !

Fermer des écoles, ouvrir des prisons

Brève
19/05/2009

En présentant les priorités du gouvernement pour 2010, le ministre du Budget a indiqué que la « priorité absolue » resterait la « maitrise de la dépense publique ». Autrement dit, le gouvernement continuera de réduire les moyens des services publics. Une seule exception : le ministère de la Justice qui serait « le seul à voir ses emplois augmenter » car le gouvernement continuera de construire des prisons.

Sur les bancs de l'école, on apprend cette citation de Victor Hugo : « Ouvrez une école, vous fermerez une prison ». Le gouvernement préfère faire exactement le contraire.

Imprimer txt