Brèves

Véran promet du sang et des larmes

Brève
27/03/2023

Olivier Véran, ancien député PS, porte-parole du gouvernement et ministre du « renouveau démocratique » - ça ne s’invente pas ! -, a annoncé qu’après la réforme des retraites, il y aura d’autres attaques, « impopulaires mais nécessaires au pays ». Ce que les gouvernants nomment « pays » sont toujours les intérêts de la grande bourgeoisie.

Le pouvoir a un plan d’attaque. À nous les travailleurs d’avoir le nôtre, à commencer par élargir la lutte actuelle sur les retraites.

Paris : la grève des éboueurs s'étend

Brève
27/03/2023

Depuis trois semaines, une partie des éboueurs de Paris sont en grève contre la réforme des retraites. Ceux de l'entreprise Derichebourg, qui ont en charge le ramassage dans cinq des vingt arrondissements de la capitale, s'y engagent à présent, exigeant également des augmentations de salaires de 15 % et la prise en compte de la pénibilité de leur travail.

Le gouvernement est loin d'en avoir fini avec la colère des travailleurs.

Allemagne : la grève aussi

Brève
27/03/2023

En 2018 à Cologne

Les travailleurs des aéroports, du rail, du fret maritime, des sociétés d'autoroutes et des transports locaux sont appelés à une grève de 24 heures par les deux principaux syndicats des transports. Ce mouvement, qui exige une augmentation des salaires de 10 % survient après celui des travailleurs de la Poste.

L'ensemble du monde du travail est frappé de plein fouet par l’inflation. Unis dans la lutte, les travailleurs d'Allemagne auront la force de gagner contre leur bourgeoisie.

Intimidations policières : de quoi alimenter la colère !

Brève
24/03/2023

Interpellations de centaines de manifestants, insulte, agression sexuelle d’étudiantes lors d’un contrôle d’identité à Nantes, utilisation de plus en plus systématique de gaz lacrymogènes ou de canons à eau... Une manifestante a eu le pouce arraché à Rouen par l’explosion d’une grenade. Avec ces méthodes, le gouvernement cherche à intimider les manifestants.

Mais il y a plutôt de quoi être révolté et avoir envie de poursuivre la mobilisation dans la rue et dans la grève !

Après les manifestations du 23 mars, la lutte continue

Brève
24/03/2023

Dans la manifestation du 23 mars à Nantes

Les manifestations du 23 mars ont rassemblé à nouveau des foules contre la réforme des retraites malgré son adoption au parlement. Même le ministère de l'Intérieur doit le reconnaître : d’après ses chiffres, il y a eu plus d'un million de manifestants pour la quatrième fois, avec une mobilisation record à Paris.

Les cortèges étaient dynamiques, remontés par l'usage du 49-3, l’interview méprisante de Macron et les violences policières. Et les jeunes étaient plus nombreux.

Le tapage médiatique à propos de quelques vitrines cassées ne peut le cacher, ce n'est pas fini. Ce que le pouvoir fait, les grèves peuvent le défaire !

Ventes d’armes : les champs de bataille, ça leur rapporte

Brève
23/03/2023

Entre 2018 et 2022, la France a vu sa part dans les ventes mondiales d’armes passer de 7 à 11 %. Actuellement troisième sur le marché de l’armement, elle se rapproche de la deuxième place.

Ce record contribue à la surenchère guerrière, en Ukraine et ailleurs, et il alimente les profits des marchands d’armes. Pour eux, la guerre n’est pas une tragédie, mais une aubaine.

Police de Londres : aussi pourrie que l’ordre social qu’elle protège

Brève
23/03/2023

Un rapport parlementaire décrit la police de Londres comme « institutionnellement raciste, misogyne et homophobe ». Un millier de ses agents sont accusés d’agressions en tous genres, dont des viols, en particulier contre des personnes fragiles économiquement.

Déjà il y a 25 ans, après le meurtre d’un jeune noir et l’enquête bâclée qui avait suivi, un rapport aboutissant aux mêmes conclusions avait déjà été publié, avec l’inefficacité que l’on constate...

La société capitaliste, basée sur l’exploitation et entretenant toutes les formes d’oppression, a les policiers qu’elle mérite.

Participation... à la grève

Brève
23/03/2023

Décembre 2019 à Paris : manifestation pour la défense des retraites

De nombreuses grandes entreprises utilisent une partie de leurs profits gigantesques pour racheter leurs propres actions et faire ainsi monter les cours boursiers, pour le bénéfice immédiat des actionnaires. 1,5 milliards pour Stellantis, 1,1 milliards pour Axa, 800 millions pour Carrefour... autant de richesses volées aux travailleurs qui les ont produites.

Macron a simulé l’indignation dans son interview télé, affirmant qu’il souhaitait que dans ces entreprises une fraction de cet argent revienne vers les salariés sous forme d’intéressement ou de participation.

Les travailleurs savent qu’ils n’ont rien à attendre de ces vœux pieux. La seule participation qui leur bénéficiera, c’est la participation aux luttes collectives en cours !

Macron : du carburant pour la grève !

Brève
23/03/2023

Dans son interview télévisée du mercredi 22 mars, Macron a répété une fois de plus que le recul de l’âge de la retraite serait « nécessaire ». Rien de neuf sous le soleil, toujours la même arrogance et les mêmes mensonges. Et il en a rajouté dans la démagogie anti-pauvres en se redisant favorable à un RSA conditionné à des heures de travail.

De quoi attiser encore la colère des travailleurs, qui s’exprime par les manifestations et la grève ce jeudi 23 mars et au-delà !

Imprimer txt